Le concierge était multimillionnaire

Des billets de 100 dollars américains[AFP/Getty Images/Archives]

Ronald Read cachait bien son jeu. Cet Américain possédait une fortune s’élevant à plusieurs millions de dollars, mais aux yeux de ses amis ou voisins, il n’était que le simple concierge d’une résidence dans le Vermont. 

 

Ce n’est que lorsqu’il est décédé, à 92 ans, que ses avocats se sont rendu compte du magot sur lequel il était assis : 7 millions d’euros accumulés grâce à des opérations boursières. Pourtant, il ne laissait rien paraître. Casquette de baseball vissée sur la tête et manteau rafistolé sur les épaules, le vieil homme "sauvait chaque centime qu’il pouvait", d’après l’un de ses proches. Veuf depuis quarante ans, il n’a pas profité de sa fortune. 

C’était juste s’il s’était permis l’achat d’une voiture, pour moins de 5 000 euros. S’il était pingre dans la vie, il s’est néanmoins montré très généreux dans son testament. Ronald a en effet légué 4 millions d’euros à un hôpital et plus de 1 million à une librairie dans laquelle il se rendait fréquemment.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles