Il décède pendant un rapport sexuel avec un épouvantail

La police a découvert le corps de l'homme aux côté d'un épouvantail des plus étranges. [ADEK BERRY / AFP]

En Argentine, la police a retrouvé le corps d’un homme aux côtés d’un épouvantail dont il se servait vraisemblablement pour assouvir ses bas instincts.

 

Macabre découverte pour la police argentine. La semaine dernière, alerté par un voisin, le corps d’un paysan est retrouvé dans un champ par les forces de l’ordre. Il s’avère que l’homme, en décomposition avancée, est décédé 24 à 48h avant l’arrivée des enquêteurs sur les lieux.

Juste à côté du corps, la police découvre un épouvantail. Celui-ci n’a rien de commun puisque que du rouge à lèvres orne son "visage" et une perruque coiffe le sommet de son "crâne". Surtout, un tube en plastique creux long d’une quinzaine de centimètres est fixé au niveau de son "entrejambe".

 

Rapport sexuel

Pour le procureur, il est plus que probable que l’homme, décrit comme solitaire par son entourage, se servait de la poupée de paille pour pratiquer quelqueS rapports sexuels. L’enquête déterminera si le décès est lié à cette pratique improbable ou s’il est le fait d’une mort naturelle.

En raison de l’absence de coups ou de blessures sur le corps du paysan, cette dernière thèse reste la plus probable selon le site de la cronica.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles