Trahi par un "j’aime" sur facebook

Après avoir "liké" son avis de recherche, un suspect en cavale a été retrouvé par la police[AFP / ARCHIVES]

"Wanted" : un utilisateur idiot de Facebook. Levi Charles Reardon, un Américain de 23 ans, a été arrêté la semaine dernière après avoir "liké" (aimé) son avis de recherche émis par la police sur le célèbre réseau social.

 

Cet habitant du Montana (Nord) était recherché depuis le début de l’année pour avoir dérobé un carnet de chèques et un porte-monnaie qu’il ­aurait utilisés pour régler des achats. Son avis de ­recherche publié avait été relayé le mois dernier sur Facebook par une association citoyenne de la région, qui cherche à prêter main-forte aux ­autorités ­locales. Elle recueille en effet les informations sur des suspects en ­cavale données par les internautes, qui peuvent être rémunérés jusqu’à près de 900 euros.

Mais Levi Charles Reardon, sans doute fan de sa célébrité, n’a rien trouvé de mieux que de "liker" cette publication. Problème pour le jeune homme, ce clic sur le bouton "j’aime" a permis à la police de le géolocaliser grâce à son accès à Internet.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles