L'Iran fait la chasse aux coiffures modernes

Les coiffures sont désormais strictement réglementées en Iran. (Photo d'illustration)[BEHROUZ MEHRI / AFP]

Les autorités iraniennes ont annoncé l'interdiction de certaines coupes de cheveux, notamment les crêtes, les jugeant "sataniques".

 

Les conservateurs iraniens au pouvoir s'attaquent aux coupes de cheveux. Les autorités ont, en effet, annoncé l'interdiction de certaines coupes de cheveux dites "non-orthodoxes". Ce, afin de lutter contre les "cultes sataniques".

"Les coupes de cheveux relevant du culte satanique sont désormais interdites", a ainsi annoncé Mostafa Govahi, patron de l'Association iranienne des coiffeurs pour hommes.

 

Salons de coiffure menacés

Les coiffures à la mode, notamment chez les jeunes, comme les crêtes et ou les coupes "undercut" (rasé sur les côtés, long sur le dessus), sont directement visées par cette nouvelle règlementation.  

Les salons qui réaliseront ces coupes "en violation des règlements du régime islamique" verront leur licence révoquée, a menacé Mostafa Govahi.

Outre cette mesure capillaire, les autorités ont également proscrit les tatouages aux hommes. Quant aux femmes, elles sont interdites d'épilation des sourcils et de solarium.

 

Des précédents

Déjà en 2010, les autorités iraniennes avaient interdit formellement la coupe "mulet" jugée décadente.

L'Iran n'est pas le premier pays à instaurer des règles strictes en matière de coiffure. En Corée du Nord, les étudiants de sexe masculins doivent porter la même coupe que leur dirigeant Kim Jong-un tandis que les femmes ont "le choix" entre 18 coupes approuvées par les autorités.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles