Défié par sa femme pour les élections

Roy Runyon et Kim Faulkner sont époux mais adversaires pour devenir conseiller municipal. [NBC NEWS]

On n’est jamais trahi que par les siens. C’est le constat qu’a pu faire Roy Runyon. Conseiller municipal depuis six ans de la ville de Bremerton, dans le nord-ouest des Etats-Unis, il a appris qu’il allait avoir un concurrent de poids pour la prochaine élection : sa femme.

 

"Je lui ai simplement annoncé que la ville avait besoin de conseillers plus qualifiés", a expliqué son épouse, Kim Faulkner. "J’ai été très surpris", a avoué Roy Runyon. Mais, fair-play, il a vanté les mérites de sa moitié : "elle n’a pas d’expérience en politique, mais elle est très capable et pourrait avoir une approche différente, plus souple, qui servirait les ­citoyens".

Un troisième candidat postule aussi pour ce siège au conseil ­municipal. En cas de victoire de sa femme, Roy Runyon a indiqué qu’il se sentirait "soulagé". De son côté, l’épouse a ­annoncé que si son mari était réélu, elle le féliciterait et "la vie continuerait". Quant à leur mariage, les époux ont confié que "jusqu’à maintenant, il se déroulait bien".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles