États-Unis : une ville sanctionne les insultes de 250 dollars

La police d'Arlington sanctionnera de 250 dollars les injures publiques. [JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Proférer des injures en public dans la ville d'Arlington en Virginie (États-Unis), coûte désormais 250 dollars. Le conseil municipal a décidé de rehausser la contravention de 150 dollars.

 

Si la loi française prévoit une contravention de 1re classe pour injure publique, soit 38 euros, la ville d'Arlington aux États-Unis a une politique bien plus répressive à l'égard des personnes grossières. À l'origine, la ville pénalisait les personnes proférant des jurons dans l'espace public de 100 dollars. Désormais l'amende a été fixée à 250 dollars.

Le conseil municipal a justifié cette augmentation par le souci de s'aligner avec les lois de Virginie qui classent le délit en catégorie 4 au même titre que les intoxications, la consommation d'alcool et de drogue et les blasphèmes en public.

 

Seulement 4 personnes arrêtées pour injures en 2014

Dustin Sternbeck, porte-parole de la police d'Arlington, a tenu à souligner dans le Washington Post  "qu'en aucun cas la police allait chercher à émettre des sommations ou chercher des gens qui blasphèment en public". Une déclaration prononcée dans le but de se dédouaner des critiques que les habitants de la ville émettaient ces derniers jours qui accusaient la municipalité de vouloir remplir ses caisses.

La police d'Arlington a précisé avoir arrêté seulement quatre personnes pour injures sur la voie publique en 2014. Dans deux cas de figures, il s'agissait d'adultes prononçant des jurons à proximité d'enfants. Les deux autres étaient une personne en état d'ébriété et une autre, responsable de nombreuses infractions au code de la route.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles