Sans le savoir, il vendait des tableaux rares pour une bouchée de pain

Il ne savait pas qu’il était assis sur une mine d’or. Jeremiah Kaylor a été arrêté récemment à San Francisco (Californie) après avoir volé des œuvres d’art qu’il a revendues pour une bouchée de pain.

L’Américain de 39 ans squattait depuis deux mois une prestigieuse maison, laissée vacante en attendant sa vente, et subvenait à ses besoins en troquant les tableaux qui la décoraient contre trois francs six sous. Or les onze «croûtes» valaient au total près de 270 000 euros.

L’affaire a été révélée par hasard, lors d’un banal contrôle de police. Lorsque les agents ont sonné à la porte, Jeremiah Kaylor leur a ouvert en indiquant qu’il était sur le point d’acheter la maison, version démentie dès le lendemain après un appel téléphonique du vrai propriétaire.

Le squatteur a donc été mis en cellule et les œuvres ont quasi toutes été retrouvées, la plupart dans de petites boutiques de la ville. Deux manquent encore à l’appel, probablement acquises par des collectionneurs persuadés d’avoir fait une bonne affaire.

 

À suivre aussi

Californie : les chevaux menacés par les incendies
Etats-Unis Californie : les chevaux menacés par les incendies
incendies Nouveaux départs de feu en Californie
Incendies en Californie : le site où repose les époux Reagan menacé
Etats-Unis Incendies en Californie : le site où reposent les époux Reagan menacé

Ailleurs sur le web

Derniers articles