Une retraitée se voit attribuer le numéro de téléphone d'un sex-shop

Les interlocuteurs souhaitent généralement commander des sextoys. [MYCHELE DANIAU / AFP] [Photo d'illustration]

Réjeanne n’a pas tiré le bon numéro. Cette retraitée s’est vue attribuer l'ancien numéro de téléphone d'un sex shop.

Récemment installée dans une résidence pour sénior de l’Oise, afin de se rapprocher de sa fille. Elle a décidé d’ouvrir une ligne téléphonique pour avoir des nouvelles le plus souvent. Résultat : la septuagénaire reçoit régulièrement des appels de personnes intéressées par des sextoys et autres objets coquins.

A lire aussi : Un sextoy connecté pour révolutionner la littérature érotique

Si la situation peut prêter à sourire, elle fait plus figure de «cauchemar» pour celle qui doit répondre plusieurs fois par jour, et parfois en pleine nuit. Réjeanne a même dû décliner poliment une proposition indécente d’un interlocuteur intéressé par son âge avancé.

«Je réagis selon mon humeur. Parfois, je dis les cinq lettres, mais je ne suis pas grossière», déclare-t-elle dans Le Parisien. Et pour être sûr de ne pas en arriver là, elle a demandé à sa fille d’effectuer les démarches nécessaires pour un changement de numéro. Dont elle devrait cette fois rechercher l’ancien propriétaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles