États-Unis : des sorciers jettent un mauvais sort à Donald Trump

Le 5 janvier dernier, le sorcier mexicain Antonio Vazquez avait déjà lancé un sort à Donald Trump, pour protéger son pays.[YURI CORTEZ / AFP]

Après les manifestations au lendemain de l'investiture de Donald Trump, une partie des États-Unis a décidé de passer au niveau supérieur pour évincer le nouveau président : la sorcellerie.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une congrégation de sorciers s'est rassemblée sous la Trump Tower de New-York pour jeter le mauvais oeil sur le 45e président des États-Unis. Leur page facebook réunit plus de 12.000 «j'aime», et pas seulement de sorciers confirmés.

A lire aussi : La police saoudienne fait la chasse à la sorcellerie

«Nous sommes des personnes aux affinités spirituelles et religieuses différentes (...) Nous souhaitons la bienvenue à tout le monde», ont inscrit les organisateurs dans la description de l'événement. Plus loin, après différentes explications de ce que sont les magiciens, les organisateurs précisent que «le réel pouvoir du rituel est votre participation et l'énergie que vous y mettez».

Les ingrédient du rituel précisés

Cette possible ouverture aux intéressés a entraîné de nombreuses publications sur les réseaux sociaux, de personnes voulant absolument participer au rituel visant à évincer Donald Trump de la Maison Blanche.

Sous le hashtag #bindtrump («contraindre Trump») ou #magicalresistance («résistance par la magie»), les internautes ont apporté leur soutien ou posté des photos de leurs propres rituels. Les ingrédients à réunir sont précis : une photo (peu avantageuse) de Donald Trump, une bougie blanche et une orange, une carte de tarot, une épingle ou un clou, de l'eau, du sel et une plume.

Les catholiques au secours de Trump

Pas question toutefois de faire du mal à Potus. Michael Hughes, instigateur de l'événement, a déclaré à Buzzfeed News qu'il souhaitait simplement l'empêcher «de nuire ou de blesser d’autres êtres humains». Il a également précisé que cette réunion serait suivie d'autres, à chaque fois que la lune sera décroissante (période entre la pleine lune et la nouvelle lune, ndlr), et jusqu'à ce que Trump quitte le pouvoir.

Par peur que la sorcellerie fonctionne, le site américain Christian Nationalism a lancé un appel à la prière aux partisans de Donald Trump, pour éloigner le mauvais oeil du président. «Ce type de perversion et d'inversion de nos croyances sont communes dans la religion de Satan», peut-on lire sur le site qui ajoute : «C'est une déclaration de guerre spirituelle, et cela mérite une réponse».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles