Les deux journalistes turcs disparus en Syrie sains et saufs

Les deux journalistes turcs portés disparus depuis près de deux semaines en Syrie sont sains et saufs, a affirmé le dirigeant d'une organisation caritative islamiste turque, qui a indiqué mener des négociations pour obtenir leur retour en Turquie.[YouTube/AFP/Archives]

Les deux journalistes turcs portés disparus depuis près de deux semaines en Syrie sont sains et saufs, a affirmé le dirigeant d'une organisation caritative islamiste turque, qui a indiqué mener des négociations pour obtenir leur retour en Turquie.

"Nous sommes certains qu'ils sont vivants et sont en bonne santé", a précisé le président de IHH (Insani Yarim Vakfi), Bülent Yildirim, à l'agence de presse turque Anatolie.

Soulignant mener personnellement des discussions avec des interlocuteurs dont il n'a pas révélé qui ils étaient, M. Yildirim a souligné s'attendre à un dénouement proche.

"Je suis désolé que ce processus ait duré si longtemps. Je conseille aux familles de nos amis journalistes d'attendre patiemment leur retour", a-t-il ajouté.

Cette fondation d'aide, proche du gouvernement islamo-conservateur turc, a acheminé de l'assistance humanitaire en Turquie et au Liban aux réfugiés syriens ayant fui le conflit dans leur pays.

Le caméraman freelance Hamit Coskun et le correspondant Adem Özköse travaillant pour le journal à tendance islamiste Milat, sont entrés en Syrie il y a une quinzaine de jours pour réaliser un documentaire sur la situation dans ce pays voisin de la Turquie.

Ils auraient été vus dernièrement près du bastion rebelle d'Idleb (nord-ouest), proche de la frontière turque.

Le 19 mars, le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu avait indiqué être sans nouvelles des deux journalistes. "Nous travaillons jour et nuit pour les retrouver et les ramener sains et saufs en Turquie", avait-il dit.

Vous aimerez aussi

Photo fournie par l'agence syrienne Sana le 5 septembre 2018 de l'artillerie syrienne tirant sur des positions du groupe Etat islamique dans la province de Soueida [- / SANA/AFP/Archives]
Moyen-orient Syrie : Daesh libère six otages de Soueida, une vingtaine toujours retenus
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura à Genève le 11 septembre 2018 [SALVATORE DI NOLFI / POOL/AFP/Archives]
démission Syrie : l'émissaire de l'ONU sur le départ, encore à Damas la semaine prochaine
Une homme roule sur une motocyclette devant un bâtiment endommagé dans la ville de Binnish, dans le nord de la province d'Idleb en Syrie, le 15 octobre 2018 [OMAR HAJ KADOUR / AFP]
Conflit Syrie : les jihadistes ignorent une échéance clé d'un accord sur Idleb

Ailleurs sur le web

Derniers articles