Il y a 50 ans, Telstar retransmettait les premières images TV par satellite

Photo de 1962 fournie par Alcatel-Lucent montrant des techniciens du Bell Labs installant Telstar 1[Alcatel-Lucent/AFP/Archives]

Il y a 50 ans, le 12 juillet 1962, le satellite américain Telstar retransmettait les premières images télévisées en direct entre les Etats-Unis et la France, ouvrant l'ère de la mondiavision et des télécommunications planétaires instantanées.

Telstar-1, le premier satellite de télécommunications, construit par la firme Bell Labs (ATT), avait été lancé le 10 juillet de Cap Canaveral en Floride (sud-est) pour être placé sur une orbite elliptique variant de 950 km à 5.630 km du sol.

De forme sphérique et pesant 77 kg pour un diamètre de 88 centimètres, le satellite, qui faisait le tour du globe en deux heures et demie, ne pouvait assurer les liaisons transatlantiques que pendant les quelque vingt minutes où il se trouvait au-dessus de l'Atlantique.

Deux stations au sol le suivaient alors, une sur dans le nord-est des Etats-Unis à Andover dans le Maine et l'autre en France, à Pleumeur-Bodou en Bretagne (ouest). Ces stations étaient équipées de grandes antennes pouvant tourner sur elles mêmes pour capter les signaux.

Onze jours après la retransmission des premières images télévisées en direct entre les stations de Andover et de Pleumeur-Bodou, des programmes télévisés ont été retransmis le 23 juillet pour le public par les chaînes américaines CBS, NBC et ABC aussi bien que par CBC au Canada et Eurovision en Europe.

La Statue de la Liberté à New York et la Tour Eiffel à Paris ont été les premières images que les téléspectateurs des deux côtés de l'Atlantique a pu voir.

Le programme aurait dû être ouvert par une déclaration du président John Kennedy qui a été retardé. En attendant, c'est un match de base-ball entre les Phillies de Philadelphie et les Cubs de Chicago qui a été retransmis.

"Ce fut un de ces rares moments à la télévision qui force les téléspectateurs à se pencher et à regarder fixement leur écran dans un pur état d'émerveillement et de surprise", commentait alors Walter Cronkite, le journaliste le plus connu de CBS.

"Les retransmissions télévisées en direct d'événements qui se produisent en permanence partout dans le monde sont considérées aujourd'hui comme allant de soi, mais il y a 50 ans les premières images retransmises par Telstar ont retenu toute l'attention et captiver l'imagination du public partout sur le globe", relève dans un communiqué le secrétaire du Musée de l'Air et de l'Espace à Washington, Wayne Clough.

"Ce 50e anniversaire nous rappelle les énormes progrès accomplis depuis ainsi que l'étendue du potentiel des satellites de télécommunications dans le nouvel ère des communications numériques", ajoute-t-il.

Le Musée organise jeudi une série d'événements pour marquer ce 50e anniversaire avec la participation de l'ambassadeur de France aux Etats-Unis François Delattre, du consul général des Etats-Unis en France, Robert Tate et de la sous-secrétaire d'Etat américaine Kerri-Ann Jones.

Ces activités commémoratives débuteront par une liaison satellite entre le l'"Air and Space Museum" à Washington et le musée des Télécommunications de Pleumeur-Bodou en Bretagne.

Une réproductoin de Telstar 1, de taille réduite, sera exposée au Musée de l'Air et de l'Espace de Washington et les premières images transmises entre les Etats-Unis et la France feront l'objet d'une projection.

Le projet Telstar a été lancé par les Etats-Unis en réponse à la mise sur orbite du premier satellite artificiel de l'Histoire, Spoutnik par l'Union Soviétique. Ils ont invité des gouvernements européens à se joindre à ce projet notamment pour construire des stations terrestres ce qui a abouti à un accord entre Bell Telephone Laboratories, la Nasa, le British General Office et les PTT en France (poste, télégraphe et télécommunications).

Vous aimerez aussi

touriste L’économie du tourisme reste fragile en France
Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018
Social Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018
Une usine à charbon en péril
fermeture Une centrale électrique en péril

Ailleurs sur le web

Derniers articles