La BBC fait sa braderie

Le siège historique de la BBC à Londres[AFP/Archives]

Les nostalgiques peuvent acheter les machines à écrire, tables de mixage et horloges avec leur signal rouge indiquant qu'une émission est en cours: le prestigieux World Service de la BBC quitte définitivement jeudi son siège historique de Bush House, dans le centre de Londres, et met en vente ses souvenirs.

Le silence va envahir des studios qui ont accueilli, entre autres, le général Charles de Gaulle pour ses messages quotidiens à la Résistance française pendant la Seconde guerre mondiale.

Jeudi matin, la BBC a diffusé un extrait où le général français terminait une de ses émissions par le célèbre "Vive la France libre dans l'honneur et l'indépendance".

Le World Service, créé en 1932, avait été contraint de déménager en 1941 à Bush House alors que son siège de Broadcasting House avait été bombardé pendant le Blitz. Le magnifique bâtiment, construit par les Américains et ouvert en 1925, n'était nullement destiné à abriter des services de radiodiffusion et contenait une piscine en sous-sol, transformée en studio par la BBC.

Pendant la Seconde guerre mondiale, c'est de Bush House qu'étaient diffusés les messages codés à la Résistance française.

Pendant la guerre froide, le World service est devenu la voix du monde libre à l'est, jusqu'à la chute du mur en 1989.

Au plus fort de son activité, le World Service diffusait en 45 langues dont un service gallois en direction de la Patagonie et un service portugais pour l'île de Jersey, rappelle son site internet.

Des centaines de lots sont mis en vente sur l'internet par la maison d'enchères Peaker Pattison, dont des photos de célébrités qui se sont succédé dans les locaux, tels Paul McCartney en direct avec des fans à Moscou en 1989, Mikhaïl Gorbatchev et le chanteur Bob Geldof.

Le World Service émet désormais à partir de Broadcasting House, également situé dans le centre de Londres, et fournit informations et analyses en 27 langues.

Vous aimerez aussi

Considéré comme le numéro un mondial de l'équipement de sport hors textile et chaussures, le groupe finlandais Amer Sports vient de passer sous pavillon chinois pour un montant de 4,6 milliards d'euros, avec ses marques de skis Salomon et Atomic et de tennis Wilson [STR / AFP/Archives]
Économie Articles de sport : Salomon, Atomic et Wilson sous pavillon chinois
consommation Quand commencent les soldes d’hiver ?
Haut-Rhin La gare de Guebwiller mise en vente sur Le Bon Coin

Ailleurs sur le web

Derniers articles