Sipa reprend le service français d'Associated Press

Les locaux de l'agence de presse allemande DAPD à Berlin, le 10 mai 2011[AFP/Archives]

Sipa annonce jeudi l'acquisition du service français de l'agence américaine Associated Press (AP France), qui s'inscrit dans "une relation de travail de longue date entre Sipa et AP", selon un communiqué de l'agence française contrôlée par l'allemand DAPD.

La signature de cette opération, pour un montant non précisé, formalise la reprise du service français d'AP par Sipa qui prévoit de lancer un service d'information texte, photo et vidéo destiné aux médias français.

"Sipa distribue en France les photos de l'agence américaine depuis 2001, avec ce nouvel accord Sipa disposera également de la licence exclusive de l'exploitation des informations internationales d'AP dans les pays francophones", s'est félicité Sipa.

"Cette acquisition représente une étape déterminante dans la mise en place d'une offre alternative d'agence de presse généraliste, texte, photo et vidéo à destination des medias, de leurs utilisateurs et des entreprises. Cette offre sera opérationnelle à partir de la rentrée prochaine", a déclaré Olivier Mégean, pdg de Sipa.

DAPD, qui a racheté Sipa l'an dernier, est née de la reprise de DDP, issue elle-même d'un mariage avec la défunte agence est-allemande ADN, et est déjà présente en Allemagne et en Suisse à la faveur notamment du rachat du service d'AP en langue allemande.

En France, DAPD, via sa filiale française Sipa, a racheté en avril l'agence Diora News, fournisseur de contenus pour la téléphonie mobile basé à Paris.

À suivre aussi

Coliers et bracelets du trésor de Tavers, datant du VIè siècle avant Jésus-Christ, photographiés le 15 avril 2019 [GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives]
acquisition Le trésor gaulois de Tavers dans le Loiret vendu finalement à l'Etat
sodas Le Français Tropico racheté par Coca-Cola
Le livre d'heures de François 1er est un des seuls objets reliés directement au monarque
patrimoine Le Louvre en passe de relever son défi pour l'acquisition du «Livre d'heures» de François 1er

Ailleurs sur le web

Derniers articles