Enfants non floutés à la TV : dossier en cours d'instruction au CSA

Le ministre de l'Education, Vincent Peillon (c), s'est rendu le 16 mai 2013 à l'école primaire parisienne où s'est suicidé un homme devant des enfants [Martin Bureau / AFP] Le ministre de l'Education, Vincent Peillon (c), s'est rendu le 16 mai 2013 à l'école primaire parisienne où s'est suicidé un homme devant des enfants [Martin Bureau / AFP]

La diffusion jeudi par certaines chaînes de télévision de témoignages d'enfants sans avoir flouté leur visage est actuellement en cours d'instruction au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a-t-on appris vendredi auprès de l'institution.

A la suite du suicide d'un homme dans une école primaire parisienne, des élèves avaient témoigné devant les télévisions. Or, la loi interdit toute diffusion d'images d'enfants mineurs sans le consentement de leurs parents, ce qui a amené le ministre de l'Education Vincent Peillon à en appeler au CSA.

Vous aimerez aussi

Polémique La réponse du chômeur conseillé par Macron : «Venez avec moi chercher du travail»
Société Un rapport parlementaire préconise de rendre l'armement de la police municipale obligatoire
Rentrée des classes à Caen, le 3 septembre 2018 [CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives]
Société La coparentalité, un pari incertain pour les couples homosexuels

Ailleurs sur le web

Derniers articles