Internet: Fimalac va former un pôle média avec Webedia et Terrafemina

Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac, le 17 septembre 2010 à l'Hôtel de Matignon à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives] Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac, le 17 septembre 2010 à l'Hôtel de Matignon à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Le groupe Fimalac va prendre une participation majoritaire dans Webedia, spécialiste de l'édition thématique sur le web, pour former un nouveau pôle médias sur Internet qui intégrera le portail féminin terrafemina.com, ont annoncé les deux sociétés vendredi.

Les deux sociétés n'ont toutefois pas souhaité à ce stade préciser quelle serait la répartition de l'actionnariat dans la nouvelle entité.

Webedia a été fondé en 2008 par Cédric Siré et Guillaume Multrier, alors que Fimalac, copropriétaire de l'agence de notation Fitch Ratings, s'est développé récemment dans le domaine du spectacle vivant.

"Nous sommes entrés avec Fimalac en négociations exclusives qui ont toutes les chances d'aboutir à la création d'une nouvelle structure qui conservera le nom de Webedia", a indiqué à l'AFP M. Siré.

De son côté, Fimalac apportera, outre sa participation majoritaire dans le nouveau Webedia, 20 millions d'euros de capitaux frais pour "financer son développement à l'international", notamment en Allemagne et peut-être en Turquie, selon M. Siré.

"Notre projet, c'est d'en faire un champion des médias et du divertissement sur internet", a-t-il ajouté.

Il s'agit selon lui "d'optimiser les synergies avec Fimalac, en mettant à sa disposition les audiences internet de Webedia et son savoir faire, notamment dans la billetterie et la promotion de spectacles et d'artistes".

Il s'agit également de renforcer ce nouveau pôle média en "consolidant certains actifs liés au divertissement", a indiqué le fondateur de Webedia sans les identifier.

Parallèlement à l'entrée de Fimalac au capital de Webedia, Véronique Morali, administratrice de Fimalac et fondatrice de la holding TFco (propriétaire notamment de Terrafemina.com, NDLR), apportera au nouveau pôle média et divertissement le portail féminin qu'elle a créé en 2008.

Pour le PDG de Fimalac, Marc Ladreit de Lacharrière, cette acquisition apportera à sa société "le savoir-faire unique dans le domaine de l'information et du digital" de Webedia "dont les sites traitent quotidiennement de l'actualité des artistes".

Webedia édite les sites purepeople.com, puremedias.com et depuis peu puretrend.com. Il a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros et un bénéfice opérationnel de près de 7 millions d'euros.

Ses deux fondateurs resteront au tour de table du nouveau Webedia et disposeront comme Mme Morali d'un siège au sein de son directoire.

À suivre aussi

Médias Mort de Jacques Chirac : les chaînes bousculent leurs programmes
«Oui, je vais avoir le droit d’avoir une carte de presse trois mois après la date de mon entrée chez Quartier Général», a expliqué Maxime Nicolle dans sa vidéo.
Médias Le gilet jaune Maxime Nicolle annonce qu’il va obtenir sa carte de presse
Nos conseils pour repérer les infox
Médias Nos conseils pour repérer les infox

Ailleurs sur le web

Derniers articles