L'OSCE craint qu'une loi danoise ne limite l'accès à l'information

La représentante pour la liberté des médias de l'OSCE, Dunja Mijatovic, le 18 janvier 2011 à Budapest [Balint Porneczi / AFP/Archives] La représentante pour la liberté des médias de l'OSCE, Dunja Mijatovic, le 18 janvier 2011 à Budapest [Balint Porneczi / AFP/Archives]

L'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) a exprimé jeudi son inquiétude concernant un projet de loi au Danemark qui limiterait l'accès du public aux informations dans le processus législatif.

"Si elle est adoptée, la loi proposée empêcherait sans raison des journalistes de suivre le processus législatif", a mis en garde la représentante pour la liberté des médias de l'OSCE, Dunja Mijatovic, citée dans un communiqué de l'organisation, dont le siège est à Vienne.

"En résulterait un contrôle plus strict de l'information au Danemark par les centres du pouvoir, dont les ministères et le Parlement", a ajouté Mme Mijatovic, qui se trouve à Stockholm pour participer à une conférence sur la liberté sur internet.

L'OSCE a relevé deux parties du texte de loi, qui doit être soumis aux députés fin mai, qui pourraient porter atteinte à l'accès à l'information.

Le texte, a détaillé l'OSCE, prévoit de limiter ou bloquer l'accès des journalistes et du public à, d'une part, les documents internes en cas de consultation par un ministre d'institutions subordonnées et d'autre part, les documents compilés et échangés entre ministres et députés concernant les lois en élaboration.

"Je demande aux députés danois de réexaminer et de rejeter les deux parties de la loi qui pourraient restreindre l'accès à l'information dans les processus politique et législatif", a encore déclaré Mme Mijatovic.

Vous aimerez aussi

Politique Harlem Désir sera rémunéré 122.195 euros par an à l’OSCE
Des membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans un village près de Donetsk, le 4 juillet 2015 [ANATOLII STEPANOV / AFP/Archives]
Europe Un membre de l'OSCE tué dans l'Est de l'Ukraine
Montage de photos avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu (g), le 27 juillet 2015 à Lisbonne et son homologue russe, Sergueï Lavrov, le 27 novembre 2015 à Moscou [PATRICIA DE MELO MOREIRA, VASILY MAXIMOV / AFP/Archives]
Turquie Les ministres des Affaires étrangères russe et turc se sont rencontrés

Ailleurs sur le web

Derniers articles