Syrie : une journaliste de la télévision syrienne tuée

Capture d'écran du 27 mai 2013 montrant la journaliste Yara Abbas de la chaîne syrienne d'information en continu Al-Ikhbariya, alors qu'elle couvre le conflit [- / AFP] Capture d'écran du 27 mai 2013 montrant la journaliste Yara Abbas de la chaîne syrienne d'information en continu Al-Ikhbariya, alors qu'elle couvre le conflit [- / AFP]

Une journaliste de la chaîne syrienne d'information en continu Al-Ikhbariya a été tuée près de Qousseir, ville de l'ouest de la Syrie théâtre de violents combats, a annoncé lundi la chaîne pour laquelle elle travaillait.

"Le ministère de l'Information (..) annonce le décès de notre consoeur Yara Abbas, tuée par des terroristes près de l'aéroport de Dabaa", au nord de la ville de Qousseir, a précisé la chaîne.

Dans la phraséologie du régime le mot terroriste désigne les rebelles.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué pour sa part que la correspondante d'Al-Ikhbariya, âgée de 26 ans et originaire de Homs, "a été tuée par un tireur embusqué près de l'aéroport de Dabaa", ajoutant que "des membres de l'équipe de la télévision ont été blessés", sans fournir de détails.

Le ministre syrien de l'Information Omrane al-Zohbi a qualifié de "tragique" la mort de la journaliste, dans des déclarations à la télévision.

"Mourir en martyr n'est pas un simple incident, c'est un nouveau sacrifice de la presse syrienne afin que la Syrie reste et redevienne mieux qu'avant", a-t-il dit.

Le ministre a exprimé l'espoir que "Yara sera la dernière des martyres dans la Syrie ensanglantée".

"Yara était consciente qu'elle mourrait en martyr et qu'elle verserait son sang pour la Syrie".

Avant ce décès, Reporters sans frontières avait recensé 23 journalistes tués depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011 et au moins 58 citoyens-journalistes.

Au moins 79 membres du Hezbollah libanais, qui combattent aux côtés de l'armée syrienne, ont été tués en une semaine dans l'assaut de Qousseir, ville stratégique dont une partie est encore aux mains des rebelles, a affirmé lundi l'OSDH.

À suivre aussi

Le jihadiste était emprisonné à Condé-sur-Sarthe depuis 2013
Terrorisme Qui est Flavien Moreau, le jihadiste libéré de prison ce lundi ?
Un Noël morose pour mes rares chrétiens du sud de la Syrie
International Un Noël morose pour les rares chrétiens du sud de la Syrie
Une photo prise le 22 décembre 2019 montre des immeubles détruits dans la ville de Maaret al-Noomane dans la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie [Omar HAJ KADOUR / AFP]
International Syrie: le régime gagne du terrain à Idleb, neuf civils tués

Ailleurs sur le web

Derniers articles