Allemagne: le quotidien Bild rend son site internet semi-payant

Le siège du groupe Axel Springer, propriétaire du quotidien allemand Bild, à Berlin [John Macdougall / AFP/Archives] Le siège du groupe Axel Springer, propriétaire du quotidien allemand Bild, à Berlin [John Macdougall / AFP/Archives]

Le quotidien le plus lu d'Europe, Bild, va rendre en juin une partie de son site internet payant, avec des abonnements démarrant à 4,99 euros par mois et un système de code d'accès pour les acheteurs de la version papier, a décidé son propriétaire, le groupe Axel Springer.

Jusqu'à présent entièrement gratuit, le site bild.de, qui a été visité en mars par 12,3 millions de personnes, proposera à compter du 11 juin trois formules d'abonnement mensuel ( de 4,99 euros, 9,99 euros et 14,99 euros) pour avoir accès, sur internet, sur tablette ou sur mobile, à certains articles ou photos, l'une des spécialités du tabloïd.

Les formules les plus chères permettent d'avoir accès à la version numérique complète du quotidien populaire et à des coupons pour aller retirer une version papier en kiosque.

"Un abonnement est valable un mois. On peut en changer chaque mois et résilier au moins sept jours avant l'échéance", a précisé mardi à l'AFP une porte-parole d'Axel Springer.

Une partie du site, celle avec "les informations pures", restera libre d'accès. En revanche, ce que "seulement Bild a -les histoires exclusives, les interviews, les photos exceptionnelles-" deviennent payantes.

Pour les amateurs de football, Bild mettra aussi en place à partir d'août un service additionnel à 2,99 euros par mois pour accéder aux meilleurs moments de la Bundesliga et à la couverture multimédia des matchs.

Ce type de formule internet semi-payante est adoptée 0par de plus en plus de titres de presse en Allemagne pour contrer la perte de lectorat de leur version papier.

Originalité de la formule de Bild, un code unique, différent pour chaque exemplaire, sera imprimé chaque jour sur le journal, grâce à une technologie développée par Kodak. La personne qui achète le journal papier pourra utiliser ce code pour accéder gratuitement au site internet bild.de pendant la journée.

"Le journalisme indépendant n'a une chance dans le monde numérique que si, comme aussi dans la presse écrite classique, il est financé à la fois par les annonces et les ventes", a estimé dans un communiqué le président du groupe Bild, Andreas Wiele.

Ce passage partiel du site internet de Bild vers le payant s'inscrit dans la stratégie d'Axel Springer, qui détient aussi le quotidien Die Welt et de nombreux magazines, de tirer de plus en plus de revenus de ses activités numériques.

A la Bourse de Francfort, l'action d'Axel Springer grignotait 0,26% à 34,105 euros, à 10H11 GMT.

Vous aimerez aussi

Médias Vidéo : Frédéric Beigbeder crée le malaise et arrête sa chronique sur France Inter
Réseaux sociaux Consentement sexuel : polémique chez Fun Radio autour d’un tweet
Polémique Jean-Luc Mélenchon ouvre un nouveau front contre les médias

Ailleurs sur le web

Derniers articles