Après son passage au tout-numérique, Newsweek est à vendre

Un exemplaire de Newsweek sur un étale de journaux, à New York [John Moore / Getty Images/AFP/Archives] Un exemplaire de Newsweek sur un étale de journaux, à New York [John Moore / Getty Images/AFP/Archives]

Le magazine américain Newsweek, qui a basculé au tout-numérique après la sortie de son dernier numéro papier en décembre 2012, est à vendre, selon un message interne qui circulait mercredi sur internet, confirmé dans la soirée par le PDG de la maison-mère, le groupe IAC.

La nouvelle de la vente de Newsweek, fusionné en 2010 avec le site d'information The Daily Beast, avait été évoquée dans un premier temps par le journal d'affaires Variety.

Barry Diller, PDG d'IAC, a confirmé mercredi soir qu'il "aimerait bien" vendre Newsweek, expliquant: "Je veux me reconcentrer sur The Daily Beast, parce que je pense que The Daily Beast a un potentiel d'avenir illimité et que c'est par là que nous avons commencé",.

Dans le message interne diffusé sur internet, le directeur de Newsweek Baba Shetty et la rédactrice en chef Tina Brown indiquent que leur mission était de "changer complètement (leur) modèle et développer un nouveau produit digital innovant. C'est ce que nous avons fait". "Pourquoi une vente maintenant? La simple raison est que nous devons nous concentrer", expliquent-ils.

Lancé en 1933 par un ancien journaliste du Time, Newsweek était en perte de vitesse depuis plusieurs années quand il a choisi de mettre fin à son édition papier.

Le Washington Post avait vendu Newsweek au milliardaire californien Sidney Harman en 2010 pour un dollar --le magazine avait alors enregistré des pertes de 70 millions de dollars au cours des deux années précédentes.

L'accord impliquait la fusion de Newsweek avec le site d'informations The Daily Beast, mais tous deux avaient gardé leur propre marque.

Après la mort du milliardaire Harman en 2011, sa famille a retiré ses contributions à Newsweek.

Vous aimerez aussi

Sammy Ketz, grand reporter à l'AFP, à terre pendant des échanges de tirs dans la ville de Maaloula en Syrie, alors qu'un militaire syrien traverse en courant, le 18 septembre 2013 [Anwar AMRO / AFP/Archives]
Presse Appel de grands reporters européens en faveur des «droits voisins»
Le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn, lors d'un meeting à Brighton, le 27 septembre 2017.
Royaume-Uni Jeremy Corbyn propose de taxer les géants du high-tech pour financer la presse
La façade du quotidien «The Boston Globe», photographiée le 20 février 2013, à Boston, dans le Massachusetts  [DARREN MCCOLLESTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives]
Etats-Unis Vilipendés par Trump, les journaux défendent la liberté de la presse

Ailleurs sur le web

Derniers articles