Retour du Grand Journal : quelles sont les nouveautés ?

Antoine de Caunes, ici à la présentation des Césars, prend les rênes du Grand Journal. [PATRICK KOVARIK / AFP]

Ce soir, le nouveau Grand Journal débarque sur Canal+. Quelles sont les nouveautés et les changements prévus par la chaîne ? Tour d’horizon des chroniqueurs et des surprises qui attendent les téléspectateurs.

 

Après 9 ans de bons et loyaux services, Michel Denisot ne présentera plus l’émission phare de la chaîne cryptée. La nouvelle priorité de Canal+ : faire que le public soit impliquée et se reconnaissent dans le Grand Journal.

 

Nouveau présentateur vedette

Les audiences étaient en perte de vitesse ces dernières saisons, Canal+ souhaitait renouveler son « staff ». C’est chose faite avec l’arrivée d’Antoine De Caunes, déjà connu sur la chaîne pour ses sketchs dans Nulle Part Ailleurs. Le trublion prend donc les rênes de l’émission, et souhaite, comme il l’a indiqué dans un entretien au Journal du Dimanche, insuffler un vent « d’écoute, de bienveillance, pas une ironie froide ou distante. »

 

La valse des chroniqueurs

Côté chroniqueurs, des changements sont également à prévoir. Jeannette Bougrab, l’ancienne secrétaire d’état du gouvernement Fillon, débutera ainsi ce soir sa carrière de chroniqueuse télé. Le frère de Gad Elmaleh, Arié, rejoint également la bande, ainsi qu’Hélène Jouan, journaliste à France Inter.

Un temps pressenti pour rejoindre l’équipe, Nicolas Demorand, patron de Libération, ne devrait finalement pas faire partie des petits nouveaux de Canal+.

Mouloud Achour, Daphné Bürki et Vincent Glad ne feront plus partie de l’aventure. D’autres ont cependant décidé de rester. C’est le cas de Jean-Michel Apathie (politique), Dora Tillier (météo) et Augustin Trapenard (littérature).

 

Changement de décor et d’organisation

Pour rapprocher les chroniqueurs, le décor changera : la table, élément indispensable du plateau, sera beaucoup moins grande, comme elle l’était dans Nulle Part Ailleurs.

L’émission ne sera plus coupée par le Petit Journal et sera diffusée d’une traite, de 19h10 à 20h25.

Alors que la première partie de l’émission sera toujours orientée autour de l’actualité, notamment politique, la seconde partie sera axée sur le divertissement, autour d’un seul invité. « L'intention est de sortir de la promo ronronnante avec les deux questions et la bande-annonce réglementaires » a indiqué le nouveau présentateur. 

 

Antoine de Caunes : "Chez les rockeurs, j'aime bien que ça gratte, que ce soit insolent"

Le Grand Journal : Antoine de Caunes, enfant de la télé

Denisot dans la tourmente

De Caunes, le retour

 

À suivre aussi

BD «L'âge d'or» reçoit le prix BD Fnac France Inter
Scandale «Fier» de sa fille Emma, Antoine de Caunes qualifie Harvey Weinstein de «gros porc puant»
Désormais diffusé le samedi soir, le rendez-vous fait la part belle à l’originalité.
Antoine De Caunes Antoine de Caunes : «J'aime ce qui sort du cadre»

Ailleurs sur le web

Derniers articles