Tesson favorable à la peine de mort pour Dieudonné

Philippe Tesson a préconisé la peine de mort pour Dieudonné en direct à la radio. [Pierre Andrieu / AFP]

Le journaliste Philippe Tesson était l’invité, jeudi 9 janvier, de l’émission Accords / Désaccords sur Radio Classique. Il a confié au passage que l’exécution physique de Dieudonné lui procurerait une certaine satisfaction.

 

Même dans le feu de la véhémence, peut-on souhaiter la mort de quelqu'un en direct à la radio ? C’est bien ce qui s’est déroulé durant l’émission Accords / Désaccords sur Radio Classique présentée par Guillaume Durand.

 

 

Interrogé par l’animateur au sujet de l’affaire « Dieudonné », Philippe Tesson ne passe pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense de l'humoriste : « la mort de Dieudonné par un peloton d’exécution me réjouirait profondément ». 

Guillaume Durand a cherché à tempérer les ardeurs de son invité. Pour Philippe Tesson, Dieudonné mérite la peine de mort car l'humoriste est "un propagandiste du négationnisme, qui nie l’existence de la Shoah". A la fin de l'émission , il atténuera ses propos en déclarant que Dieudonné devrait aller "en taule" pour les propos qu'il tient dans son spectacle.

Sur Twitter, les internautes n’ont pas tardé à condamner les propos du journaliste et s'étonnent que personne ne condamne ces propos qu'ils qualifient d'incitation au meurtre.

 

 

 

Radio Classique ne s’est pas encore exprimée après cette déclaration, mais RMC révèle qu’une plainte aurait été déposée pour « appel au meurtre » au Tribunal de grande instance de Paris. Le CSA n’a pas encore eu de réaction.

 

Qu'est-ce qu'une quenelle ?

Dieudonné rejoue le même spectacle, un peu modifié

Le fils de Dieudonné, Noé, interpellé dans la nuit

Qui est Noémie Montagne, la compagne de Dieudonné ?

 

À suivre aussi

Rétrospective Les 10 événements people qui ont marqué les années 2010
Polémique L’Inde souhaite interdire la nationalité indienne aux immigrés musulmans
La polémique enfle au CHU de Rouen
Polémique En pleine crise des hôpitaux, une fresque murale à 100.000 euros installée au CHU de Rouen

Ailleurs sur le web

Derniers articles