Violetta cartonne sur scène à Paris

Violetta et sa troupe de danseurs et de musiciens débarquent dès demain sur la scène du Grand Rex, à Paris, pour plusieurs concerts exceptionnels.[© Disney ]

Violetta. Un prénom qui suscite l’hystérie de millions de préadolescents dans le monde entier depuis que la première «teen-novela» (telenovela pour ados) a vu le jour en Amérique du Sud, en 2012. L'héroïne et sa troupe cartonnent depuis plusieurs jours sur la scène du Grand Rex à Paris. 

 

Alors que la deuxième saison triomphe actuellement en France, du lundi au vendredi, à 18h30, sur Disney Channel, l’héroïne Violetta, incarnée par l’Argentine Martina Stoessel, et ses amis, accompagnés par une troupe de danseurs et de musiciens, se produisent, avec succès, sur la scène du Grand Rex à Paris, jusqu'à dimanche.

Cette série musicale télévisée, relatant les aventures d’une bande de jeunes dans une école à Buenos Aires, suscite un tel engouement que les huit dates parisiennes ont affiché complet en seulement vingt-quatre heures, avec plus de 20.000 places écoulées.

 

Le concert de samedi projeté dans une centaine de cinéma

Face à un tel phénomène qui est notamment suivi par plus de 3,5 millions de fans sur Facebook, les producteurs du spectacle ne lésinent pas sur les moyens.

Alors que de nombreux adolescents n’ont pu obtenir le précieux sésame pour voir leurs idoles en chair et en os, le concert de samedi 18 janvier, qui débutera à 15h, sera projeté, grâce à une captation en direct et en simultané, dans une centaine de salles de cinéma à travers l’Hexagone.

Une belle occasion pour tous les amateurs de Violetta de découvrir sur grand écran – 50.000 personnes ont déjà réservé – l’ensemble des titres phares des deux saisons de la série culte en langue espagnole.

 

Extraits : 

 

Nouvelle coqueluce des 8-14 ans

Les comédiens eux-mêmes sont étonnés d’un tel succès. «Je commence tout juste à comprendre et à réaliser ce qui se passe, le fait d’être aimée et soutenue par des jeunes filles qui se consacrent à moi. Je vis cette reconnaissance comme un honneur», explique Martina Stoessel, elle qui, à seulement seize ans, est devenue la nouvelle coqueluche des 8-14 ans.

Cette passion pour ce feuilleton s’explique par des chansons pop, des chorégraphies calibrées et rythmées, un format plus long que les séries américaines (45 minutes pour chaque épisode) et une immersion totale dans la culture latine, bien loin des strass et des paillettes d’Hollywood. «Violetta montre également que, quel que soit leur pays d’origine, les jeunes peuvent se réunir autour d’un même projet. La création artistique permet à tout le monde de s’unir et d’aller dans un même sens», précise la jeune star.

Les parents les plus récalcitrants devront rapidement se mettre à la page. Disney envisagerait en effet une troisième saison.

 

Violetta, en concert jusqu’à dimanche, au Grand Rex, Paris 2e.

 

Martina Stoessel : "Violetta est beaucoup plus mûre"

À suivre aussi

Musique Obtenez vos billets pour le concert de Green Day, Weezer et Fall Out Boy le 13 juin 2020 à Paris La Défense Arena
Concert Céline Dion entame sa tournée mondiale «Courage World tour» par un triomphe à Québec
idées sorties Catherine Ringer célèbre les 40 ans des Rita Mitsouko à la Philharmonie de Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles