Tokyo Reverse : l’expérience «Slow TV» de France 4

Tokyo Reverse : l’expérience «Slow TV» de France 4 Tokyo Reverse : l’expérience «Slow TV» de France 4[Eden Productions]

C’est une expérience unique à la télévision française. Avec Tokyo Reverse, France 4 importe le concept de la « Slow TV » avec un programme de plus de 9h à suivre lundi soir sur son petit écran, mais aussi à la radio et sur le web. Explications.

 

Les Norvégiens en sont accros. Avec le projet Tokyo Reverse, France 4 propose à ses téléspectateurs de découvrir, pour la première fois en France, le concept de «Slow TV», qu’on pourrait traduire par «télévision lente» dans la langue de Molière. L'émission est programmée lundi 31 mars à 20h45. Pour une durée de 9 heures 10 minutes...

Qu’est-ce donc que cette fantaisie télévisuelle ? L’idée est de diffuser pendant plusieurs heures des images aussi simples et anodines qu’un voyage en train, ou qu’une croisière, le tout en temps réel. Et la Norvège est un des précurseurs en la matière.

En 2009, la chaîne publique NRK a diffusé pendant sept heures le trajet en train qui relie Oslo à Bergen pour célébrer le centenaire de la liaison. L’audience était au rendez-vous puisque 1,2 million de téléspectateurs se sont passionnés pour ce voyage. Une expérience réitérée par la suite avec la diffusion de 134 heures d’une croisière qui a attiré quelques 3 millions de curieux.

 

Une expérience à vivre à la TV, à la radio et sur le Web.

Que les téléspectateurs de France 4 se rassurent. L’expérience proposée par la chaîne avec Tokyo Reverse s’annonce autrement plus riche.

Pendant plus de neuf heures, ils vont suivre un personnage marchant dans les rues de Tokyo. Mais pendant qu’il avance, tous ceux qui l’entourent… reculent. Un effet visuel rendu possible grâce à un travail de chorégraphie inversée entre le jeune homme, qui marche à reculons, et la caméra, qui avance. Ça, c’est pour l’image.

Pendant toute la diffusion, le pianiste luxembourgeois Francesco Tristano interprétera en «live», depuis La Bellevilloise, une musique spécialement composée pour l’événement et qui sera diffusée en simultané, à partir de minuit (et ce jusqu’à 5h55), sur Radio Nova. Une performance musicale réalisée avec la contribution d’autres artistes : Thylacine, Limousine, Bachar Mar-Khalifé, Brandt Brauer Frick, Pascal Schumacher, et Léonard Eto.

Les réseaux sociaux seront également mis à contribution, puisque le compte Facebook et Twitter (#tokyoreverse) de France 4, de même que son site internet, permettra d’offrir aux téléspectateurs une interactivité étonnante avec les images diffusées.

 

À suivre aussi

Norvège Bateau-tombe enterré dans un autre bateau-tombe : deux cadavres retrouvés
Le principe de transparence est appliqué en Norvège depuis de nombreuses années.
Salaires Norvège : Les revenus de tous les contribuables consultables en ligne
Football Record de précocité, Ligue des champions, Keane… Tout savoir sur Erling Braut Haland, le prodige de Salzbourg

Ailleurs sur le web

Derniers articles