Troubles en Birmanie: des élections partielles reportées

Les élections partielles du 1er avril sont reportées dans l'extrême-Nord de la Birmanie en proie à des combats entre l'armée et des rebelles de la minorité ethnique kachine, ont annoncé vendredi les médias d'Etat.[AFP/Archives]

Les élections partielles du 1er avril sont reportées dans l'extrême-Nord de la Birmanie en proie à des combats entre l'armée et des rebelles de la minorité ethnique kachine, ont annoncé vendredi les médias d'Etat.

"Pour des raisons de sécurité, les conditions pour tenir des élections libres et justes ne sont pas réunies", a précisé la télévision d'Etat, sans donner de nouvelle date.

Ce report concerne trois circonscriptions de l'Etat Kachin, qui devaient toutes les trois pourvoir des sièges vacants à la chambre basse du Parlement. Au total, 48 sièges devaient être pourvus lors de ce scrutin, dont 40 à la chambre basse.

Des combats intenses ont repris en juin dernier entre les militaires birmans et l'Armée pour l'indépendance kachine (KIA), combats qui ont déplacé des dizaines de milliers de civils auxquels l'ONU a réclamé accès.

Les élections partielles du 1er avril, auxquelles participera pour la première fois l'opposante Aung San Suu Kyi, sont considérées comme un test de la sincérité des réformes du nouveau gouvernement qui a succédé à la junte en mars 2011 et a depuis multiplié les réformes politiques spectaculaires.

À suivre aussi

Asie Indonésie : mobilisation contre un projet de criminalisation du sexe hors mariage
Depuis le 9 juin 2019, la crise s'enlise à Hong Kong.
Asie Honk Kong : 100 jours de contestation historiques
Hajra Bibi coud des serviettes hygiéniques, le 18 mai 2019 dans le village pakistanais de Booni [AAMIR QURESHI / AFP]
Asie Les règles féminines, tabou immémorial au Pakistan

Ailleurs sur le web

Derniers articles