Malade, Aung San Suu Kyi annule la fin de sa campagne

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, prise de vomissements et placée sous perfusion dimanche après un voyage éprouvant dans l'extrême-Sud du pays, a décidé d'annuler la fin de sa campagne électorale, a annoncé son parti.[AFP]

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, prise de vomissements et placée sous perfusion dimanche après un voyage éprouvant dans l'extrême-Sud du pays, a décidé d'annuler la fin de sa campagne électorale, a annoncé son parti.

"Sur avis du docteur de la famille, Tin Myo Win, elle va se reposer chez elle. Elle ne devrait plus effectuer de longs déplacements", a déclaré à l'AFP Kyi Toe, un porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Amal Clooney appelle Aung San Suu Kyi à gracier les journalistes de Reuters
La cheffe de l'ONU pour les droits de l'Homme Michelle Bachelet à Genève le 3 septembre 2018  [Fabrice COFFRINI / POOL/AFP]
Liberté de la presse Birmanie : l'ONU demande la libération «immédiate» des journalistes de Reuters 
La police birmane emmène les deux journalistes de Reuters après leur condamnation à sept ans de prison pour atteinte au secret d'Etat, sous les yeux de la presse, à Rangoun le 3 septembre 2018 [Ye Aung THU / AFP]
Justice Birmanie : deux journalistes condamnés à 7 ans de prison

Ailleurs sur le web

Derniers articles