Ban Ki-moon presse Assad d'agir

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé un appel au président syrien Bachar al-Assad jeudi lors du sommet arabe de Bagdad à agir sans délai pour appliquer le plan élaboré par l'envoyé spécial Kofi Annan et qu'il a selon lui approuvé.[AFP]

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé un appel au président syrien Bachar al-Assad jeudi lors du sommet arabe de Bagdad à agir sans délai pour appliquer le plan élaboré par l'envoyé spécial Kofi Annan et qu'il a selon lui approuvé.

"Comme vous le savez, le gouvernement syrien a fait part par écrit à Kofi Annan de son acceptation du plan en six points qui a été avalisé par le Conseil de sécurité des Nations-Unies", a affirmé Ban Ki-moon.

Le plan prévoit notamment la cessation des violences par toutes les parties, la fourniture d'aide humanitaire et la libération des personnes détenues arbitrairement.

"Je partage le point de vue de M. Annan que c'est un premier pas important qui peut mettre fin à la violence, aider ceux qui souffrent et créer un environnement favorable à un dialogue politique qui pourrait à terme satisfaire les aspirations légitimes du peuple syrien", a-t-il ajouté.

"Il est essentiel que le président Assad concrétise ses engagements. Le monde attend que ses engagements se traduisent en actions. Il n'y a pas de temps à perdre", selon lui.

"Dans le même temps, j'appelle l'opposition à coopérer pleinement avec les propositions de Kofi Annan et j'apprécie le travail réalisé par ceux qui agissent ici pour faire cesser la violence".

À suivre aussi

Des Syriens inspectent les dégâts après des raids du régime sur la ville de  Mouhambal, dans le nord de la province d'Idleb dans le nord-ouest de la Syrie, le 6 juillet 2019 [Amer ALHAMWE / AFP]
Conflit Syrie : 14 civils dont sept enfants tués dans des raids du régime
Les ruines d'un bâtiment frappé par les Etats-Unis dans la province d'Alep en Syrie le 1er juillet 2019 [Omar HAJ KADOUR / AFP]
Lutte contre le terrorisme Les Etats-Unis disent avoir frappé al-Qaida dans le nord-ouest de la Syrie
GIUSEPPE CACACE / AFP
Terrorisme Un jihadiste et ses deux épouses, expulsés de Turquie, mis en examen à leur arrivée à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles