Thaïlande: explosion de 3 bombes, 9 morts

Sept personnes ont été tuées et des dizaines blessées par l'explosion de trois bombes samedi dans une grande ville de l'extrême sud de la Thaïlande en proie à une insurrection, a indiqué l'armée.[AFP]

Neuf personnes ont été tuées et des dizaines blessées par l'explosion de trois bombes samedi dans une grande ville de l'extrême sud de la Thaïlande en proie à une insurrection, a indiqué l'armée.

Les explosions ont eu lieu dans le centre de Yala vers midi (05H00 GMT), à quelques minutes d'intervalle.

"Neuf personnes sont confirmées mortes et plus de 70 autres ont été blessées dans les explosions à la bombe de Yala", a précisé à l'AFP le colonel Pramote Promin, un porte-parole de l'armée dans le sud.

"Trois bombes ont explosé, la première était une voiture piégée et la deuxième et la troisième étaient cachées sur des motos", a-t-il ajouté.

Plusieurs bâtiments étaient en feu et de nombreux véhicules ont été endommagés.

Un policier de la ville de Yala a de son côté indiqué que plus de 50 personnes avait été emmenées à l'hôpital après les explosions qui se sont succédé en dix minutes.

Une autre bombe placée sur une moto a explosé juste un peu après dans la province voisine de Pattani, blessant un policier, a indiqué la police du district de Mae Lan.

L'insurrection a fait plus de 5.000 morts depuis janvier 2004 dans l'extrême sud thaïlandais, région rattachée à la Malaisie jusqu'au début du XXe siècle et où des groupes rebelles luttent contre la domination de Bangkok.

Le conflit est de nature politique, mais a pris une dimension religieuse au sein d'une population majoritairement d'ethnie malaise et de confession musulmane, contrairement au reste du pays, essentiellement bouddhiste.

Une série d'une quinzaine d'explosions coordonnées avait eu lieu en octobre à Yala, provoquant le chaos et tuant au moins un civil. Deux insurgés étaient également morts lorsque leurs engins artisanaux avaient explosé prématurément.

Ces attaques marquaient le septième anniversaire d'une manifestation lors de laquelle 85 militants antigouvernementaux avaient été tués.

Ce 25 octobre 2004, sept personnes avaient été abattues par les forces de l'ordre lors d'une manifestation à Tak Bai, et 78 autres étaient mortes étouffées ou écrasées dans les camions qui les conduisaient en détention.

Vous aimerez aussi

Thaïlande Une fillette de 3 ans meurt de chaud après avoir été oubliée 8h dans un car
Les enfants de la grotte ont participé à une première cérémonie bouddhiste, le 19 juillet.
Thaïlande Retraite bouddhiste pour les rescapés de la grotte
sauvetage «C'est un miracle» : le témoignage des enfants rescapés de la grotte de Tham Luang

Ailleurs sur le web

Derniers articles