Le vice-président irakien se réfugie au Qatar

Le vice-président irakien Tarek al-Hachémi a jugé lundi à Doha illégale et inconstitutionnelle la demande d'extradition de Bagdad, dans une déclaration à l'AFP.[Syrian opposition shaam media group/AFP/Archives]

Le vice-président irakien Tarek al-Hachémi a jugé lundi à Doha illégale et inconstitutionnelle la demande d'extradition de Bagdad à son encontre, dans une déclaration à l'AFP.

"Il n'y a aucune décision de la justice irakienne à mon égard et cette demande contredit l'immunité dont je jouis conformément à l'article 93 de la Constitution", a assuré M. Hachémi, arrivé la veille à Doha et soupçonné par la justice irakienne d'avoir dirigé un groupe de tueurs.

À suivre aussi

Terrorisme L'Onu dénonce les procès «inéquitables» des jihadistes français en Irak
International Etats-Unis : expulsé vers l'Irak, où il n'a jamais vécu, un diabétique meurt faute de soins
Terrorisme Le Pentagone constate une «résurgence» de Daesh en Syrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles