Les veuves de Ben Laden condamnées à 45 jours de prison

Une femme portant la burqa en Afghanistan.[ADEK BERRY / AFP]

La justice pakistanaise a condamné lundi les trois veuves d'Oussama Ben Laden et deux de ses filles à 45 jours de prison pour séjour illégal, a annoncé lundi leur entourage.

"Le juge a annoncé une peine de prison d'un mois et demi pour les cinq accusées. Il leur a également infligé une amende de 10.000 roupies (82 euros)", a déclaré à la presse Zakarya Ahmad Abdulfattah, frère de la plus jeunes des épouses du chef d'Al-Qaïda, la Yéménite Amal Abdulfattah.

"Il a été ordonné au ministère de l'Intérieur d'organiser leur rapatriement" dans leur pays, a de son côté indiqué leur avocat Muhammad Aamir, ajoutant que ces peines de prison devraient s'achever d'ici deux semaines, les accusées ayant été formellement arrêtées pour séjour illégal le 3 mars dernier.

Les cinq femmes et un nombre indéterminé d'autres enfants et petits-enfants de Ben Laden sont aux mains des autorités pakistanaises depuis le raid militaire américain qui a tué le chef d'Al-Qaïda du 2 mai dernier dans le nord du pays.

À suivre aussi

Des manifestants défilent à Srinagar, la capitale du Cachemire indien, pour protester contre la révocation de l'autonomie de la région par New Delhi, le 16 août 2019 [STR / AFP]
tensions Affrontements au Cachemire indien avant une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU
Des étudiants pakistanais protestent le 5 août à Lahore contre l'annonce de l'Inde de révoquer l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien, en proie à un conflit territorial avec le Pakistan depuis 70 ans. «Le Cachemire saigne», peut-on notamment lire sur leurs banderoles.
Conflit Les clés pour comprendre la crise au Cachemire
Asie Cachemire : le Pakistan compare les autorités indiennes au régime nazi

Ailleurs sur le web

Derniers articles