Des prix Nobel veulent relancer le dialogue entre Pékin et le dalaï lama

Douze lauréats du prestigieux prix Nobel ont adressé une lettre au président chinois Hu Jintao, lui demandant qu'il ouvre des discussions avec le leader spirituel des Tibétains, le dalaï lama, après une vague d'immolations par le feu dans les régions tibétaines de Chine.[AFP/Archives]

Douze lauréats du prestigieux prix Nobel ont adressé une lettre au président chinois Hu Jintao, lui demandant qu'il ouvre des discussions avec le leader spirituel des Tibétains, le dalaï lama, après une vague d'immolations par le feu dans les régions tibétaines de Chine.

Plus de trente Tibétains, en majorité des moines bouddhistes, se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis début mars 2011 dans les zones tibétaines chinoises.

Soulignant que "la communauté internationale est préoccupée", les signataires ont estimé que "le gouvernement chinois se doit d'entendre leurs voix, comprendre leurs doléances et trouver une solution non violente".

La lettre a notamment été signée par l'archevêque anglican Desmond Tutu, le président du Timor oriental José Ramos-Horta, ou le chef historique du syndicat polonais Solidarité Lech Walesa, qui ont tous les trois reçu le prix Nobel de la paix.

De nombreux Tibétains se plaignent de la répression de leur religion et de leur culture et de ce qu'ils considèrent comme une domination grandissante des Han, l'ethnie majoritaire en Chine.

La Chine considère le dalaï lama, qui vit en exil à Dharamsala, dans le nord de l'Inde, comme un dangereux séparatiste.

Vous aimerez aussi

Insolite La Chine veut fabriquer une lune artificielle pour remplacer l'éclairage public
Chine Il simule sa mort pour toucher l'assurance, sa femme tue ses enfants et se suicide
Un bébé tigre blanc au zoo de Kunming, le 12 octobre 2018, dans la province du Yunnan, en Chine [FRED DUFOUR / AFP]
faune La Chine s'entiche de ses tigres blancs triplés

Ailleurs sur le web

Derniers articles