Chavez retourne à Cuba pour continuer sa radiothérapie

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé vendredi qu'il reviendrait samedi à la Havane pour y subir une troisième série de séances de radiothérapie pour soigner son cancer détecté l'an dernier.[Presidencia Miraflores/AFP]

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé vendredi qu'il reviendrait samedi à la Havane pour y subir une troisième série de séances de radiothérapie pour soigner son cancer détecté l'an dernier.

"Demain (samedi)soir, je me rendrai de nouveau à la Havane pour continuer la bataille pour la santé et pour la vie", a déclaré le président venézuélien lors d'une intervention téléphonique depuis le palais de Miraflores retransmise par la télévision officielle VTV.

Le chef de l'Etat a précisé être revenu à Caracas après avoir passé une journée avec sa famille dans sa région natale de Barinas (sud-ouest). Avant son nouveau départ pour Cuba, il devait se réunir notamment avec le vice-président Elias Jaua et son ministre des affaires étrangères Nicolas Maduro, pour discuter du nouveau code du travail, qu'il doit approuver le 1er mai.

Le chef de file de la gauche radicale latino-américaine, âgé de 57 ans, était revenu mercredi soir de Cuba après avoir subi la deuxième de cinq séries de séances de radiothérapie commencées le 24 mars dernier à la Havane.

Les autorités vénézuéliennes n'ont jamais précisé la nature du cancer de Hugo Chavez et elles ont nié qu'il se soit transmis à d'autres organes.

Il avait été opéré le 26 février dernier à la Havane d'une seconde tumeur cancéreuse dans la même zone pelvienne que celle qui lui avait été retirée en juin 2011, déjà à Cuba.

Au pouvoir depuis 1999, M. Chavez brigue un nouveau mandat de six ans lors de la prochaine élection présidentielle du 7 octobre, où il affrontera le candidat de l'opposition, Henrique Capriles Radonski, gouverneur du riche Etat de Miranda.

Vous aimerez aussi

La population contrainte de marcher dans les rues, le métro étant arrêté en raison d'une panne de courant, le 25 mars 2019 à Caracas [YURI CORTEZ / AFP]
Crise Le Venezuela de nouveau privé d'électricité
Juan Guaido, président par intérim autoproclamé, a dénoncé jeudi l'arrestation dans la nuit par les services de renseignement de son «chef de cabinet».
Crise Venezuela : Juan Guaido dénonce l'arrestation de son «chef de cabinet»
Des Vénézuéliens tentent de sauver les cargaisons d'aide humanitaire entreposées dans un camion en feu, sur un pont à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, le 23 février dernier.
Crise Le Venezuela à l'agonie

Ailleurs sur le web

Derniers articles