Abbas à Paris pour rencontrer Clinton et des Européens

Mahmoud Abbas le 25 décembre 2011 à Bethlehem[AFP/Archives]

Le président palestinien Mahmoud Abbas doit rencontrer vendredi à Paris la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et des dirigeants européens, a indiqué le négociateur palestinien Saëb Erakat.

"Le président Abbas se rendra en France ce jeudi pour d'importantes rencontres avec des dirigeants européens et américains, y compris le président (français) François Hollande et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton en début d'après-midi", a déclaré M. Erakat.

La dernière rencontre entre le président palestinien et Mme Clinton remonte à septembre 2011 à New York lorsque les Palestiniens avaient déposé une demande d'adhésion à l'ONU comme Etat membre à part entière via le Conseil de sécurité.

Hillary Clinton participe vendredi à Paris à la conférence des Amis du peuple syrien.

A Paris, M. Abbas s'entretiendra également vendredi en début de soirée avec le président Hollande, qu'il a déjà vu le mois dernier à l'Elysée, ainsi que la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, le secrétaire au Foreign Office William Hague et des responsables européens.

Lors d'une récente conférence de presse, M. Abbas a estimé que le processus de paix avec Israël était "en état de mort clinique" et en a imputé "l'entière responsabilité" à la partie israélienne.

Les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens sont suspendues depuis l'automne 2010 en raison principalement de la poursuite de la colonisation juive en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Pour les dirigeants palestiniens, tout retour à des négociations nécessite qu'Israël cesse la colonisation des Territoires occupés depuis 1967 et accepte les frontières d'avant 1967 comme base de discussions. Israël rejette ces revendications et dit vouloir des négociations "sans condition préalable".

Au cours des derniers mois, M. Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont échangé des courriers sur le processus de paix, après une série de rencontres informelles entre Palestiniens et Israéliens en Jordanie en janvier qui n'ont pas réussi à les ramener à la table des négociations.

Vous aimerez aussi

11 novembre Commémorations du 11 Novembre : «l’histoire retiendra une image»
(A partir de la gauche) la chancelière allemande Angela Merkel, le président russe Vladimir Poutine, le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président français Emmanuel Macron le 27 octobre 2018 à Istanbul [Kayhan OZER / POOL/AFP]
sommet Syrie : la Russie, la Turquie, la France et l'Allemagne appellent à préserver la trêve d'Idleb
Conflit Les discussions de paix sur le Yémen échouent

Ailleurs sur le web

Derniers articles