Libye : début de l'annonce des résultats préliminaires des législatives

Nuri al-Abbar, responsable de la commission électorale en Libye, lors d'une conférence de presse à Tripoli le 9 juillet 2012[AFP]

La Commission électorale a entamé lundi l'annonce des résultats préliminaires des premières élections libres en Libye, qui devrait s'étaler sur plusieurs jours, avec une écrasante victoire des libéraux dans 2 circonscriptions de l'ouest et leur défaite à Misrata.

A Misrata, qui a été un bastion rebelle assiégé pendant des mois à 200 km à l'est de Tripoli lors du conflit contre les forces de Mouammar Kadhafi en 2011, quatre sièges étaient à pourvoir pour les candidats des partis.

Les libéraux de l'Alliance des forces nationales (AFN) arrivent en 4e position avec seulement 6.561 voix après le décompte de 84% des votes.

Ils sont devancés par l'Union pour la patrie, une petite formation dirigée par une personnalité locale (20.606 voix), le Parti de la justice et de la construction (PJC, issu des Frères musulmans, 17.165 voix) et le Front national (tendance islamiste, 11.537 voix).

Mais à Janzour, dans la banlieue de Tripoli, les libéraux ont remporté une écrasante victoire avec 26.798 votes contre 2.423 pour les PJC, qui arrive en deuxième position.

Le résultat est également sans appel à Zliten, près de Misrata, avec 19.273 voix pour l'AFN contre 5.626 pour les islamistes du PJC, après le décompte de 74% des voix.

La commission électorale a annoncé aussi les résultats préliminaires pour les candidats individuels dans quatre circonscriptions.

Le dépouillement des premières élections législatives en Libye après des décennies de dictature pourrait durer encore quatre ou cinq jours mais les premières indications semblent donner les libéraux gagnants face aux islamistes.

Ces premières estimations portent sur les 80 sièges réservés aux listes des formations politiques, dans la prochaine assemblée qui compte 200 membres. Mais la tendance devrait être la même pour les 120 sièges réservés aux candidats individuels, dont une majorité sont soutenus par des partis politiques.

Vous aimerez aussi

Le gouverneur de Floride, Rick Scott, le soir de l'élection, le 6 novembre 2018 [JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]
Etats-Unis La Floride de nouveau plongée dans un amer imbroglio électoral
L'Allemand Manfred Weber (G) et le Finlandais Alexander Stubb (D) lors d'un débat à Helsinki, Finlande, le 7 novembre 2018. [Heikki Saukkomaa / Lehtikuva/AFP]
scrutin Elections européennes : la droite européenne désigne son champion
Etats-Unis Midterms : les 10 choses à retenir

Ailleurs sur le web

Derniers articles