RDC : l'armée et l'ONU bombardent les positions des mutins

Un soldat des Forces armées congolaises (FARDC) regarde un hélicoptère de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) décoller le 3 septembre 2010 à Walikale[AFP/Archives]

Des hélicoptères de l'armée congolaise et de l'ONU bombardaient jeudi des positions des mutins du M23 dans la province du Nord-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo.

Trois hélicoptères de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) et deux autres des Forces armées congolaises (FARDC) ont été vus au-dessus de la zone de Nkokwe et Bukima, où des explosions étaient entendus, selon la même source. Les FARDC et l'ONU ont confirmé à l'AFP que des bombardements étaient en cours.

"Les FARDC sont en train de bombarder nos positions, mais ils ne savent pas où nous sommes. il n'y a pas de problèmes", a affirmé à l'AFP un colonel des mutins.

La localité de Nkokwe et la colline de Bukima se trouvent entre 5 et 10 km à l'est de la route qui va de Rusthuru à Goma, à environ 50 km au nord de la capitale du Nord-Kivu.

Ces deux lieux se situent la frontière ouest du parc national des Virunga, adossé à l'est au Rwanda et à l'Ouganda, où les mutins tiennent depuis mai plusieurs collines, malgré des bombardements fréquents des FARDC et de la Monusco.

Vous aimerez aussi

Des forces progouvernementales yéménites circulant le 10 novembre 2018 à la lisière Est de la ville de Hodeida dans le cadre d'une offensive qui s'intensifie pour reprendre cette ville portuaire aux rebelles Houthis [STRINGER / AFP]
Conflit Yémen : combats meurtriers à Hodeida, Washington et Londres haussent le ton
Un combattants rebelle syrien évacué de la ville de Doumeir, au nord-est de Damas, tient dans les bras son fils dans un bus arrivant à Azaz, dans le nord du pays le 20 avril 2018 [Sameer Al-Doumy / AFP]
Syrie Nouvelle évacuation de rebelles d'une région au nord de Damas
Syrie L'armée syrienne annonce la reprise totale de l'enclave rebelle dans la Ghouta

Ailleurs sur le web

Derniers articles