Rajoy rencontrera Merkel le 6 septembre

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé mardi qu'il rencontrerait Angela Merkel le 6 septembre, alors que les rumeurs se poursuivent sur un éventuel sauvetage plus large pour l'Espagne que l'aide européenne déjà accordée au secteur bancaire.[AFP] Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé mardi qu'il rencontrerait Angela Merkel le 6 septembre, alors que les rumeurs se poursuivent sur un éventuel sauvetage plus large pour l'Espagne que l'aide européenne déjà accordée au secteur bancaire.[AFP]

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé mardi qu'il rencontrerait Angela Merkel le 6 septembre, alors que les rumeurs se poursuivent sur un éventuel sauvetage plus large pour l'Espagne que l'aide européenne déjà accordée au secteur bancaire.

"Mon agenda international va être fondamentalement un agenda dédié à l'Europe. En ce moment, nous pensons que c'est la priorité", a indiqué Mariano Rajoy devant la presse, à l'issue d'une rencontre avec le roi Juan Carlos, sur l'île de Majorque aux Baléares.

Mariano Rajoy a indiqué qu'il recevrait le 6 septembre à Madrid la chancelière allemande Angela Merkel, pour "une journée de travail en présence de nombreux entrepreneurs allemands et espagnols".

Cette rencontre aura lieu alors que la BCE envisage de reprendre l'achat de dette espagnole sur le marché secondaire, mais à de strictes conditions, tandis que l'Allemagne y est réticente.

Madrid a indiqué récemment travailler avec Bruxelles au déblocage d'une aide d'urgence de 30 milliards d'euros pour les banques espagnoles.

Or, une éventuelle demande d'activation de l'aide d'urgence devrait être approuvée par la Commission, la Banque centrale et la zone euro, selon Bruxelles.

Les banques espagnoles, dont certaines sont très exposées au secteur immobilier, sinistré depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, ont dû faire l'objet d'un plan d'aide européen de 100 milliards d'euros au maximum, approuvé en juillet par la zone euro.

Vous aimerez aussi

L'agence de notation Moody's a dégradé la note de l'Italie, s'inquiétant d'une stabilisation et non d'une diminution de la dette publique au cours des prochaines années [EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives]
Europe Moody's dégrade la note de l'Italie, s'inquiète de la dette
Le déficit serait notamment dû à l'élargissement de ses missions qui n'a pas été suffisamment compensé par l'Etat.
déficit L'ENA au bord de la faillite ?
Fait divers Bretagne : un adolescent séquestré, dénudé et brûlé à la cigarette pour la dette de drogue d'un ami

Ailleurs sur le web

Derniers articles