Philippines: la tempête provoque de graves inondations

Une tempête tropicale a frappé les Philippines mercredi, faisant tomber d'abondantes pluies et aggravant les inondations et glissements de terrain dans une nation touchée depuis plusieurs semaines par une mousson destructrice.[AFP] Une tempête tropicale a frappé les Philippines mercredi, faisant tomber d'abondantes pluies et aggravant les inondations et glissements de terrain dans une nation touchée depuis plusieurs semaines par une mousson destructrice.[AFP]

Une tempête tropicale a frappé les Philippines mercredi, faisant tomber d'abondantes pluies et aggravant les inondations et glissements de terrain dans une nation touchée depuis plusieurs semaines par une mousson destructrice.

La tempête Kai-tak a atteint le nord-est de l'île principale de Luzon avant l'aube, entraînant de puissants vents et jusqu'à 35 millimètres de pluie par heure, a indiqué l'institut de météorologie.

Bien qu'elles n'aient pas été touchées directement, Manille et les régions environnantes ont été inondées à la suite de grosses averses intermittentes, une semaine après des inondations dans la capitale qui ont fait 95 morts.

"Nous avons subi de très importantes averses depuis hier soir, et nos sauveteurs ont évacué des habitants après des inondations à hauteur de cou", a affirmé Melchito Castro, chef de la défense civile dans la région d'Ilocos (nord).

Il a précisé que les inondations ont touché quatre villes mais qu'aucune nouvelle victime n'avait pour l'instant été signalée. Des glissements de terrain ont aussi sévi sur des parcelles d'une autoroute importante, interrompant le trafic.

Norma Talosig, membre de la défense civile de la partie est de Luzon, a indiqué que les autorités y surveillaient de près le bassin de la rivière Cagayan, par crainte qu'elle puisse déborder de son lit.

A plus de 500 kilomètres, la très vaseuse rivière Cagayan est la plus longue du pays et passe à travers quatre provinces agricoles du nord.

"Le niveau des eaux monte, mais il n'a pas encore atteint de seuil critique", a affirmé Mme Talosig à l'AFP. "Le danger est que lorsque la rivière va déborder de son lit, elle va inonder des centaines d'hectares de régions et de communautés de production agricole."

Mme Talosig a déclaré que les autorités attendaient dans la région orientale de plus lourdes pluies encore alors que Kai-tak se déplaçait lentement vers le nord.

"Quand les bandes extérieures de la tempête nous touchent, c'est comme un fouet en plus mortel", a-t-elle ajouté.

Il était attendu que Kai-tak affecte davantage près d'un demi-million de personnes toujours réfugiées dans des centres d'hébergement en dehors de Manille où les inondations de la semaine dernière persistaient.

Le Conseil national pour la gestion et la réduction des risques de désastre a affirmé que de nombreuses zones agricoles en basse altitude sont restées inondées et le resteront encore plusieurs jours, les pluies devant continuer à tomber.

Le chef du Conseil Benito Ramos avait averti les habitants de Manille et des régions où les eaux se retiraient qu'ils devaient se préparer à de nouvelles phases d'évacuation avec l'arrivée de Kai-tak.

3,4 millions de personnes ont été affectées par la crue de la semaine passée à Manille. Les habitants des immenses bidonvilles bâtis près de rivières, de canaux ou de réservoirs ont été les plus sévèrement touchés.

Une vingtaine de typhons frappent les Philippines chaque année pendant la saison de la mousson (été et automne).

Vous aimerez aussi

Des équipes de secouristes recherchent des survivants, le 13 juillet 2018 à Sakacho, au Japon [JIJI PRESS / JIJI PRESS/AFP]
Intempéries Inondations au Japon : nouvelle visite du Premier ministre aux sinistrés
Une route effondrée sous l'effet des pluies diluviennes, le 10 juillet 2018 à Kurashiki, dans le sud du Japon. [Martin BUREAU / AFP]
Intempéries Inondations au Japon : le gouvernement annonce un bilan de 199 morts
Des policiers et des militaires recouvrent une civière avec des parapluies le 9 juillet 2018 alors que se poursuivent les opérations de sauvetage pour de jeunes footballeurs coincés dans une grotte en Thaïlande  [LILLIAN SUWANRUMPHA                  / AFP/Archives]
Intempéries Thaïlande : vers un difficile retour à la normale pour les rescapés de la grotte

Ailleurs sur le web

Derniers articles