Afghanistan: 11 morts dans un accident d'hélicoptère

Sept soldats occidentaux et quatre Afghans ont été tués jeudi dans la chute d'un hélicoptère dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force internationale de l'Otan (Isaf), sans en préciser la cause.[AFP] Sept soldats occidentaux et quatre Afghans ont été tués jeudi dans la chute d'un hélicoptère dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force internationale de l'Otan (Isaf), sans en préciser la cause.[AFP]

Sept soldats occidentaux et quatre Afghans ont été tués jeudi dans la chute d'un hélicoptère dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force internationale de l'Otan (Isaf), sans en préciser la cause.

"L'accident a causé la mort de quatre soldats de l'Isaf, trois membres des forces spéciales américaines ainsi que de trois soldats et d'un interprète afghan", indique l'Isaf dans un communiqué précisant qu'une enquête est en cours sur les causes du crash.

Les rebelles talibans ont assuré de leur côté avoir abattu l'hélicoptère. "Vers 11H00 ce matin (06H30 GMT), nos combattants ont abattu un hélicoptère de l'Isaf à Chenarto, dans le district de Shah Wali Kot de la province de Kandahar" (sud), a déclaré à l'AFP un de leurs porte-paroles, Qari Yusuf Ahmadi.

"L'hélicoptère a été détruit et tout l'équipage et les soldats qui se trouvaient à bord ont été tués", a-t-il ajouté. Le sud afghan est l'un des principaux bastions des talibans, qui combattent depuis plus de onze ans le gouvernement de Kaboul et l'Isaf.

De façon inhabituelle, l'Isaf n'a pas mentionné dans son communiqué la phrase "aucune activité ennemie n'était recensée dans la zone" de l'accident, habituellement employée à propos de ce genre d'accidents.

Les accidents d'hélicoptères sont relativement fréquents en Afghanistan, le plus souvent dus à des problèmes mécaniques ou à de mauvaises conditions météorologiques, et plus rarement à des attaques ennemies.

Vous aimerez aussi

Terrorisme Afghanistan : un attentat dans l'est du pays fait 9 morts
L'armée afghane arrive sur les lieux d'un attentat à Kaboul, le 30 mai 2019 [STR / AFP]
Attaque Attentat contre l'école militaire de Kaboul: au moins six morts
Etats-Unis Qui est John Walker Lindh, le «taliban américain» libéré ce jeudi ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles