Pakistan : vingt passagers chiites d'un car exécutés dans le nord

Vingt membres de la minorité chiite ont été sortis de force d'un autocar et exécutés par des inconnus en armes jeudi sur une route du nord du Pakistan, selon la police, la troisième attaque de ce genre dans cette région depuis le début de l'année.[AFP] Vingt membres de la minorité chiite ont été sortis de force d'un autocar et exécutés par des inconnus en armes jeudi sur une route du nord du Pakistan, selon la police, la troisième attaque de ce genre dans cette région depuis le début de l'année.[AFP]

Vingt membres de la minorité chiite ont été sortis de force d'un autocar et exécutés par des inconnus en armes jeudi sur une route du nord du Pakistan, selon la police, la troisième attaque de ce genre dans cette région depuis le début de l'année.

Le massacre a eu lieu à une centaine de kilomètres au nord de la capitale Islamabad. Les attaques visant des chiites, attribuées aux groupes armés extrémistes sunnites, se multiplient depuis deux ans au Pakistan.

Vous aimerez aussi

Des soldats portent, le 14 juillet 2018 à Quetta, le cercueil de Siraj Raisani, un homme politique local tué dans un attentat suicide de Mastung, au Baloutchistan qui a fait quelque 130 morts   [BANARAS KHAN / AFP]
Terrorisme Attentat au Pakistan : deuil national et nouveau bilan de 130 morts
Des forces de l'ordre à Mastung au Pakistan, le 13 juillet 2018, après un attentat sanglant lors d'un meeting électoral [BANARAS KHAN / AFP]
Moyen-orient Le Pakistan en deuil après un attentat meurtrier lors d'un meeting électoral
Un blessé acheminé à l'hôpital, le 13 juillet 2018 à Quetta, après l'attentat suicide qui a frappé une réunion électorale à Mastung, au sud-ouest du Pakistan [BANARAS KHAN / AFP]
Terrorisme Pakistan : au moins 128 morts dans un attentat suicide contre un meeting électoral

Ailleurs sur le web

Derniers articles