Assange : WikiLeaks en appelle à la Suède

Un porte-parole de WikiLeaks, le réseau fondé par Julian Assange, retranché depuis deux mois à l'ambassade d'Equateur à Londres, a considéré dimanche que ce serait "une bonne base" de négociation si la Suède s'engageait formellement à ne jamais extrader celui-ci aux Etats-Unis.[AFP] Un porte-parole de WikiLeaks, le réseau fondé par Julian Assange, retranché depuis deux mois à l'ambassade d'Equateur à Londres, a considéré dimanche que ce serait "une bonne base" de négociation si la Suède s'engageait formellement à ne jamais extrader celui-ci aux Etats-Unis.[AFP]

Un porte-parole de WikiLeaks, le réseau fondé par Julian Assange, retranché depuis deux mois à l'ambassade d'Equateur à Londres, a considéré dimanche que ce serait "une bonne base" de négociation si la Suède s'engageait formellement à ne jamais extrader celui-ci aux Etats-Unis.

Interrogé par l'AFP sur un article du Sunday Times selon lequel M. Assange, était prêt à se rendre contre de telles garanties, Kristinn Hrafnsson a déclaré : "Ce serait une bonne base, pour négocier une façon de mettre un terme à cette affaire, si les autorités suédoises déclaraient absolument sans réserve que Julian ne sera jamais extradé de Suède vers les Etats-Unis".

À suivre aussi

Des opposants au projet de loi sur les extraditions manifestent devant le siège du gouvernement de Hong Kong, le 15 juin 2019 [HECTOR RETAMAL / AFP]
mobilisation Hong Kong : nouvelle manifestation attendue malgré le recul du gouvernement
La dirigeante de l'exécutif pro-Pekin de Hong Kong Carrie Lam annonce la suspension du projet de loi prévoyant les extraditions vers la Chine lors d'une conférence de presse le 15 juin 2019  [Anthony WALLACE / AFP]
contestation Hong Kong suspend le projet de loi sur l'extradition, manifestation de dimanche maintenue
Manifestation contre le projet de loi du gouvernement local d'autoriser les extraditions vers la Chine continentale, le 9 juin 2019 à Hong Kong [RINGO CHIU / AFP]
Diplomatie La Chine exhorte les Etats-Unis à «ne plus s'ingérer dans les affaires de Hong Kong»

Ailleurs sur le web

Derniers articles