Les hommes de l'ombre de Mitt Romney

Ces hommes ou femmes pour la plupart peu connus du grand public, travaillent depuis plusieurs années aux côtés du candidat. Ces hommes ou femmes pour la plupart peu connus du grand public, travaillent depuis plusieurs années aux côtés du candidat.[JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le candidat républicain à la Maison Blanche, Mitt Romney est apparu triomphant à la Convention républicaine de Tampa mardi soir. Un succès qui est aussi l’œuvre de ses fidèles soutiens et conseillers de campagne que l’on ne connaît presque pas. Lumière sur ces hommes de l’ombre.

Si tous les yeux étaient tournés mardi soir vers Ann Romney, Paul Ryan, Condoleezza Rice ou encore Chris Christies, le véritable cercle de Mitt Romney dans cette campagne est plutôt derrière les projecteurs. Ces hommes ou femmes, pour la plupart inconnus du grand public, travaillent depuis plusieurs années aux côtés du candidat et oeuvrent pour son élection

  •  Matt Rhoades

Il est le co-directeur et poumon de la campagne de Mitt Romney. Consulté sur l’essentiel des questions, Matt Rhoades est le grand coordonnateur du long périple du candidat républicain.

 

  • Beth Myers

Co-directrice de campagne de Mitt Romney, elle est l’une des personnes les plus fidèles au candidat puisqu’elle était le chef de l’état-major de Romney lorsqu’il était gouverneur. Elle est aussi très expérimentée puisque depuis 1980 elle a travaillé dans les équipes de campagne de plusieurs candidats républicains à l’investiture présidentielle.

(Beth Myers, JUSTIN SULLIVAN/AFP) 

  • Edward Gillespie

Ancien conseiller de Georges W. Bush à la Maison Blanche, Edward Gillepsie met à disposition du candidat les services de son cabinet de conseil stratégique. Il a été désigné en avril 2012, conseiller principal de Mitt Romney.

 

  • Neil Newhouse

Il est le sondeur particulier de Mitt Romney. Ce spécialiste des études statistiques a identifié sept Etats fondamentaux pour mener le républicain à la victoire.

 

  • Eric Fehrnstrom

Conseiller et confident de Mitt Romney, il est celui qui chasse les requins de cette campagne, celui vers qui Romney se tourne lorsqu’il faut éliminer (au sens figuré du terme) quelqu’un de trop gênant.

 

  • Suart Stevens

Il fait également partie du cercle fermé des conseillers de Mitt Romney pour cette campagne présidentielle de 2012. Il est en quelque sorte le directeur stratégique, celui qui gère l’image du candidat pour la campagne.

(Stuart Stevens (G), Mitt Romney (C) et Eric Fehrnstrom (D), CHIP SOMODEVILLA/AFP)

  • Spencer Zwick

Couramment appelé le « sixième fils de Romney », il est chargé de mobiliser les fonds pour la campagne. Il gravite autour de Romney depuis de longues années et a déjà récolté plus de 200 millions de dollars pour la campagne.

 

  • Peter Flaherty

Ce conseiller principal et confident proche, concilie les propos libéraux de Romney avec les déclarations plus « conservatrices et sévères ».  Le New York Times le surnomme « l’arme cruciale » pour séduire « l’aile droite du parti républicain ».

 

  • Bob White

Il n’a pas de rôle politique officiel et pourtant il est présent à toutes les réunions stratégiques. Partenaire de Mitt Romney dans l’entreprise Bain Capital, Bob White a participé à toutes les campagnes de son ami y compris celle pour l’attribution des Jeux Olympiques à Salt Lake City.

(Bob White et Mitt Romney, JUSTIN SULLIVAN/AFP)

  •  Ben Ginsberg et Katie Biber Chen

Tous deux sont les juristes du clan Romney. Ginsberg est un des leaders dans la communauté du droit au financement des campagnes électorales mais aussi un confident de longue date de Mitt Romney. Katie Biber Chen est l’avocate générale de la campagne présidentielle.

  • Jim Talent

Ancien sénateur du Missouri, Jim Talent accompagne le candidat républicain lors de ses voyages à l’étranger. Romney utilise ses conseils en matière de politique intérieure et étrangère.

  • Mike Leavitt

Ancien gouverneur de l’Utah, Mike Leavitt est à la tête de la planification de la transition, en cas d'issue favorable au scrutin.

Vous aimerez aussi

Le sénateur indépendant du Vermont, Bernie Sanders, en juin 2016 à Santa Monica en Californie, lors d'un meeting de campagne pour la primaire démocrate  [JONATHAN ALCORN / AFP/Archives]
Etats-Unis Tout savoir sur Bernie Sanders, candidat à la présidentielle américaine de 2020
États-Unis : l'investiture démocrate sous le signe de la diversité
Etats-Unis Présidentielle américaine de 2020 : déjà 5 femmes candidates à la primaire démocrate
Présidentielle américaine Donald Trump président des Etats-Unis : quelles conséquences ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles