Gaza : 3 Palestiniens tués par des tirs israéliens

Trois Palestiniens ont été tués jeudi par un obus de char israélien tiré contre le secteur de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, portant à six le nombre des Palestiniens tués par Israël en 24 heures, selon un responsable palestinien.[AFP] Trois Palestiniens ont été tués jeudi par un obus de char israélien tiré contre le secteur de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, portant à six le nombre des Palestiniens tués par Israël en 24 heures, selon un responsable palestinien.[AFP]

Trois Palestiniens ont été tués jeudi par un obus de char israélien tiré contre le secteur de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, portant à six le nombre des Palestiniens tués par Israël en 24 heures, selon un responsable palestinien

"Nous avons récupéré les corps de trois hommes", a indiqué à l'AFP Ashraf al-Qudra, le porte-parole du ministère de la Santé du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza.

Il a précisé que les victimes ont été tuées par un tir d'obus de char israélien contre le secteur de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a de son côté indiqué que "des soldats israéliens ont repéré un groupe de terroristes qui plaçaient un engin explosif près de la barrière de sécurité séparant le nord de la bande de Gaza d'Israël".

"Ce groupe a été visé par un appareil de l'armée de l'air, les blindés et l'infanterie, et l'objectif a été touché", a ajouté le communiqué.

Selon ce texte, Israël tient le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza "pour responsable de toutes les activités terroristes" émanant de l'enclave palestinienne.

La veille au soir, trois autres Palestiniens ont été tués et un autre gravement blessé lors d'un raid aérien israélien dans le centre de la bande de Gaza, selon M. al-Qudra.

À suivre aussi

Le souvenir de Jacques Chirac bien vivant à Jérusalem
Israël Emmanuel Macron dans les pas de Jacques Chirac à Jérusalem
Télévision «Our Boys» : la série événement arrive le 30 janvier sur Canal+ dans le cadre d'une opération spéciale «Séries made in Israël»
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (d) serre et le président Français Emmanuel Macron avant une réunion bilatérale en marge du 75e anniversaire de la libération d'Auschwitz, le 22 janvier 2020 à Jérusalem [Ludovic Marin / AFP]
International En Israël, Macron défend son «combat de chaque jour» contre l'antisémitisme

Ailleurs sur le web

Derniers articles