La jeune Rimsha a quitté sa prison

La jeune chrétienne pakistanaise quittant la prison où elle était détenue. La jeune chrétienne pakistanaise quittant la prison où elle était détenue. [FAROOQ NAEEM / AFP]

La jeune chrétienne pakistanaise accusée d'avoir profané le Coran a quitté samedi par hélicoptère la prison où elle était détenue depuis plus de trois semaines, selon un ministre et un photographe de l'AFP.

"Elle a quitté la prison, elle a été transportée par hélicoptère dans un lieu sûr où elle restera avec sa famille", a déclaré à l'AFP Paul Bhatti, ministre pakistanais de l'Harmonie nationale, responsable des relations entre la majorité musulmane et les minorités. 

La justice pakistanaise avait autorisé vendredi sa libération sous caution, estimant notamment avoir reçu les garanties suffisantes quant à la protection de l'adolescente qui n'a pas le droit de quitter le pays pour le moment. 

Les avocats de la jeune fille avaient rempli samedi les documents légaux pour assurer sa libération, y compris une garantie de paiement d'un million de roupies (environ 8.300 euros). Toutefois, sa libération sous caution ne signifie pas que l'affaire est close, la justice devant toujours se prononcer sur la culpabilité ou l'innoncence de la jeune fille.

Rimsha, adolescente illétrée âgée de 14 ans, était emprisonnée depuis plus de trois semaines après avoir été accusée par des voisins d'avoir brûlé des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan selon la loi sur le blasphème. 

Et aussi :

Le web se mobilise pour la petite Rimsha

À suivre aussi

Hajra Bibi coud des serviettes hygiéniques, le 18 mai 2019 dans le village pakistanais de Booni [AAMIR QURESHI / AFP]
Asie Les règles féminines, tabou immémorial au Pakistan
Pakistan «C'est comme si un hôpital entier s'était échoué sur notre plage» : l'incroyable pollution qui touche une plage pakistanaise
Le Premier ministre indien Narendra Modi et le président américain Donald Trump lors d'une rencontre, le 26 août 2019 à Biarritz [Nicholas Kamm / AFP]
International Tensions au Cachemire : Donald Trump n'entend pas s'impliquer

Ailleurs sur le web

Derniers articles