Kenya : 32 tués dans des heurts ethniques

Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge. [AFP] Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge. [AFP]

Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge.

"J'ai compté au moins 32 personnes tuées, dont sept policiers", a déclaré à l'AFP Caleb Kilande, un secouriste de la Croix-Rouge dans le district de Tana River.

Vous aimerez aussi

Des manifestants à nouveau dans la rue à Khartoum, le 12 avril 2019, après le coup d'Etat ayant destitué le président Omar el-Béchir [- / AFP]
Manifestation Au Soudan, la rue se mobilise cette fois contre les généraux après le putsch
Les habitants descendus dans la rue se prennent dans les bras, brandissent des drapeaux soudanais et échangent des friandises.
Afrique Soudan : raid de manifestants dans un bâtiment des forces de sécurité dans l'est
Fortune L'homme le plus riche d'Afrique retire 10 millions de dollars juste pour les admirer

Ailleurs sur le web

Derniers articles