Kenya : 32 tués dans des heurts ethniques

Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge. [AFP] Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge. [AFP]

Au moins 32 personnes ont été tuées dans l'attaque lundi, par 300 membres d'une communauté rivale, d'un village du district rural de Tana River, dans le sud-est du Kenya, théâtre en août d'un des pires massacres ethniques de ces dernières années au Kenya, a annoncé un membre la Croix-Rouge.

"J'ai compté au moins 32 personnes tuées, dont sept policiers", a déclaré à l'AFP Caleb Kilande, un secouriste de la Croix-Rouge dans le district de Tana River.

À suivre aussi

Drame RDC : 36 personnes disparues dans un naufrage sur le fleuve Congo
xénophobie Afrique du Sud : des violences xénophobes causent la mort de 10 personnes
Religion Mozambique, Madagascar, île Maurice : Les enjeux de la visite africaine du pape François

Ailleurs sur le web

Derniers articles