Des manifestants déchirent le drapeau de l'ambassade américaine au Caire

Des milliers de manifestants égyptiens rassemblés devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire pour dénoncer un film qu'ils jugent "anti-Islam" ont déchiré mardi le drapeau américain, ont constaté des journalistes de l'AFP. [AFP] Des milliers de manifestants égyptiens rassemblés devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire pour dénoncer un film qu'ils jugent "anti-Islam" ont déchiré mardi le drapeau américain, ont constaté des journalistes de l'AFP. [AFP]

Des milliers de manifestants égyptiens rassemblés devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire pour dénoncer un film qu'ils jugent "anti-Islam" ont déchiré mardi le drapeau américain, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Près de 3.000 manifestants, en majorité des salafistes et des supporters de football, se sont rassemblés pour protester contre un film produit par des coptes égyptiens vivant aux Etats-Unis et qui, selon eux, insulte le prophète Mahomet.

Une dizaine d'hommes ont escaladé le mur d'enceinte de l'ambassade et l'un d'eux a arraché le drapeau américain, qui a ensuite été déchiré et remplacé par un immense drapeau noir sur lequel était écrite la profession de foi musulmane.

La police n'a pas fait usage de la force et est parvenue à les convaincre de sortir de l'enceinte de l'ambassade, selon un photographe de l'AFP.

Ce drapeau a ensuite été accroché sur le mur d'enceinte, au pied duquel la police anti-émeutes était déployée.

Un groupe de femmes portant le voile intégral a scandé "O fils de la croix, le prophète est notre bien-aimé", selon une journaliste de l'AFP.

Vous aimerez aussi

Archéologie Egypte : une tombe découverte en 1940 enfin ouverte au public
Moyen-orient Arabie saoudite : un homme arrêté après s'être filmé en train de prendre son petit-déjeuner avec une femme
Le photojournaliste égyptien Mahmoud Abu Zeid "Shawkan" fait le V de la victoire dans le box des accusés devant les journalistes au tribubal au Caire le 8 septembre 2018 [Mohamed el-Shahed / AFP]
Justice Egypte : le photojournaliste Shawkan bientôt libre, 75 condamnés à mort

Ailleurs sur le web

Derniers articles