Enorme manifestation au Yémen contre l'immunité de Saleh

Plus de 200.000 Yéménites sont descendus dans la rue mardi pour demander la levée de l'immunité accordée à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, accusé d'entraver la transition, selon les organisateurs. [AFP] Plus de 200.000 Yéménites sont descendus dans la rue mardi pour demander la levée de l'immunité accordée à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, accusé d'entraver la transition, selon les organisateurs. [AFP]

Plus de 200.000 Yéménites sont descendus dans la rue mardi pour demander la levée de l'immunité accordée à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, accusé d'entraver la transition, selon les organisateurs.

"Le nombre de participants a dépassé les 200.000", a affirmé un membre du comité qui a appelé à la manifestation à Sanaa pour réclamer que M. Saleh et ses proches soient traduits en justice.

Selon un autre organisateur, la manifestation s'est étendue sur cinq kilomètres, le long de la rue Zoubairi, une des principales artères de la capitale.

Il s'agit de la plus importante manifestation depuis que M. Saleh a été contraint au départ en février sous la pression d'un mouvement de contestation après 32 ans au pouvoir.

Elle a été organisée à l'appel des "Jeunes de la révolution" qui avaient lancé la contestation contre l'ancien chef de l'Etat.

L'accord sur la transition politique, en vertu duquel l'ancien président a accepté de quitter le pouvoir, lui accorde ainsi qu'à ses proches l'immunité.

Mais l'ancien président est accusé de continuer à nourrir des ambitions politiques et certains de ses détracteurs affirment qu'il alimente l'instabilité dans le pays.

À suivre aussi

Les images satellites des frappes en Arabie Saoudite. Les trainées noires à gauche de l'image sont les fumées causées par les attaques.
Moyen-orient Guerre, pétrole, Yémen... Tout comprendre sur les attaques de drones en Arabie Saoudite
Des membres des forces séparatistes sudistes au Yémen font le V de la victoire à bord d'un char sur la périphérie de la province d'Abyane, voisine de celle d'Aden, le 29 août 2019  [Saleh Al-OBEIDI / AFP]
International Au Yémen, le torchon brûle entre le pouvoir et les Emirats
Un membre du mouvement séparatiste pour l'indépendance du sud du Yémen à bord d'un véhicule militaire à Aden le 11 août 2019 après des affrontements avec des unités du gouvernement [Nabil HASAN / AFP]
Moyen-orient Yémen : l'Arabie saoudite frappe les séparatistes du sud après des combats meurtriers

Ailleurs sur le web

Derniers articles