L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye tué à Benghazi

L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens a été tué dans un assaut du consulat.[AFP]

L'ambassadeur américain en Libye, Christopher Stevens a été tué mardi soir dans l'attaque à la roquette contre le consulat américain de Benghazi, en Libye, par des hommes protestant contre un film jugé insultant pour l'islam. 

Trois autres diplomates américains sont morts dans cette attaque qui faisait suite à des manifestations anti-américaines. 

 

Mardi soir, des manifestants armés protestaient contre un film offensant selon eux l'islam. Des roquettes ont été tirées sur le bâtiment. Lors des violences, des manifestants ont arraché le drapeau américain et mis le feu au consulat. Un témoin déclare à l'AFP que des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant été d'actes de pillage et de vandalisme. Des affrontements ont eu lieu entre des forces de sécurité et des hommes armés. 

Selon le Wall Street Journal, le film à l'origine des violences s'intitule "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"). Il a été réalisé par un Israélo-Américain, Sam Bacile, promoteur immobilier de 54 ans. Après la manifestation du Caire, il avait déclaré au quotidien américain: "l'islam est un cancer".

Le long métrage a reçu le soutien du controversé pasteur américain Terry Jones, qui avait créé la polémique en brûlant des exemplaires du Coran en avril. 

Cet attentat intervient alors que le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité libyenne, doit élire mercredi le chef du gouvernement. Ce dernier devra mettre en place une armée et une police professionnelles. 

Avant l'annonce du décès de l'ambassadeur américain , la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait déjà fait état de la mort d'un agent du département d'Etat. "Les Etats-Unis déplorent toute volonté délibérée de dénigrer les croyances religieuse d'autrui. Notre engagement en faveur de la tolérance religieuse remonte aux origines mêmes de notre nation" a déclaré Hillary Clinton. Elle a cependant ajouté que "rien ne saurait jamais justifier des actes de cette nature".

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

La communauté internationale condamne l'attaque de Benghazi

Le film à l'origine de violences décrit l'islam comme un "cancer"

Libye : un Américain tué dans l'attaque du consulat américain à Benghazi

Les Etats-Unis face à la "malédiction libyenne"

Vous aimerez aussi

Photo de membres de milices libyennes impliquées dans les récents combats survenus en banlieue sud de la capitale Tripoli, le 25 septembre 2018 [MAHMUD TURKIA / AFP]
Conflit Libye : le gouvernement d'union annonce un nouveau cessez-le-feu à Tripoli
Réfugiés Italie : Salvini menace de nouveau de renvoyer des migrants en Libye
Immigration Un navire italien reconduit des migrants en Libye : polémique en Italie

Ailleurs sur le web

Derniers articles