4 morts dans un bombardement près d'Alep, combats à Damas

Au moins quatre civils ont été tués jeudi dans un bombardement dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, tandis que des combats entre rebelles et soldats ont éclaté dans la nuit à Damas, selon une ONG et des militants. [AFP] Au moins quatre civils ont été tués jeudi dans un bombardement dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, tandis que des combats entre rebelles et soldats ont éclaté dans la nuit à Damas, selon une ONG et des militants. [AFP]

Au moins quatre civils ont été tués jeudi dans un bombardement dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, tandis que des combats entre rebelles et soldats ont éclaté dans la nuit à Damas, selon une ONG et des militants.

Ces nouvelles violences surviennent alors que l'émissaire international Lakhdar Brahimi est attendu à Damas pour sa première visite dans le pays pour une mission qu'il a jugée "extrêmement difficile".

Attendu cette semaine au Liban, le pape Benoît XVI va appeller de son côté à l'arrêt de l'armement et du financement des belligérants en Syrie, a annoncé jeudi le chef de l'Eglise maronite au Liban.

"Le pape va bien sûr appeler à l'arrêt de la spirale de violences (en Syrie) et de la haine, qui ne sert à rien (...), et (appeler) ceux qui financent ou arment les uns et les autres dans le conflit d'arrêter de le faire", a affirmé Mgr Béchara Raï, lors d'une conférence de presse.

Sur le terrtain, un ex-député syrien, Ahmad el-Turk a été tué abattu par les forces de sécurité qui perquisitionnaient sa maison jeudi à l'aube et ont arrêté son fils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG qui se base sur un large réseau de militants.

Dans la province d'Alep, "les forces de sécurité ont bombardé la région de Karam al-Jabal, tuant quatre civils", selon l'OSDH.

A Alep même, où une bataille cruciale a lieu depuis plus d'un mois et demi, plusieurs quartiers étaient bombardés par l'armée selon l'OSDH.

Les Comités locaux de coordination (LCC), qui animent la contestation sur le terrain, ont indiqué que l'armée bombardait violemment à l'artillerie le quartier sud de Ferdous, dans cette deuxième ville du pays.

A Damas, une voiture piégée a explosé dans le quartier de Roukneddine (nord) sans faire de victimes alors que l'armée bombardait celui de Tadamoun (sud), selon l'OSDH.

Les LCC ont fait état de leur côté de violents combats dans la nuit entre l'armée régulière et l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles) à Qaboun, un quartier rebelle dans l'est de la capitale.

Jeudi, les violences ont fait 129 morts --70 civils, 42 soldats et 17 rebelles-- à travers le pays, selon un bilan de l'OSDH.

Envoyée spéciale du chef du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l'actrice américaine Angelina Jolie, s'est rendue jeudi dans un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, sa deuxième visite en Turquie depuis l'été 2011, ont rapporté les médias turcs.

La star, accompagnée du patron du HCR, Antonio Guterres, s'est déplacée dans un camp constitué de bâtiments préfabriqués situé dans la province de Kilis, dans le sud-est de la Turquie, afin d'y rencontrer les habitants Syriens et déjeuner avec eux, selon les chaînes de télévision.

L'actrice devait aussi visiter un autre camp de Syriens situé à quelques dizaines de kilomètres plus au nord, dans la province voisine de Gaziantep, selon les autorités turques.

Vous aimerez aussi

Un porte-parole des jihadistes a appelé lundi soir ses partisans à se venger sur les combattants kurdes dans le reste du pays.
Syrie Daesh crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Rapatriement d'enfants de jihadistes : «un énorme soulagement», témoigne la grand-mère de trois jeunes frères
Société Rapatriement d'enfants de jihadistes : «un énorme soulagement», témoigne la grand-mère de trois jeunes frères
Conflit La France a rapatrié de Syrie cinq enfants de jihadistes

Ailleurs sur le web

Derniers articles