Pays-Bas: le libéral Rutte veut une coalition avec les travaillistes

Le Premier ministre libéral Mark Rutte le 13 septembre 2012 à La Haye [Jerry Lampen / AFP] Le Premier ministre libéral Mark Rutte le 13 septembre 2012 à La Haye [Jerry Lampen / AFP]

Le vainqueur des élections législatives de mercredi aux Pays-Bas, le Premier ministre libéral sortant Mark Rutte, a annoncé vendredi qu'il voulait former une coalition avec le parti travailliste, arrivé deuxième, et éventuellement d'autres formations.

"Le premier gouvernement que nous cherchons à former devrait inclure au moins le VVD (son parti libéral) et le PvdA (travailliste)", a-t-il déclaré à la télévision publique, confirmant la coloration résolument pro-européenne de la future coalition.

Mark Rutte a en revanche indiqué qu'il refusait que le futur gouvernement soit tiré vers la gauche par la participation du Parti socialiste, qui représente aux Pays-Bas la gauche radicale.

"J'ai également dit clairement qu'il serait impossible pour le VVD de prendre part à un cabinet associant le Parti socialiste et le PvDA", a ainsi précisé Mark Rutte.

Les Libéraux du Premier ministre sortant ont obtenu 41 sièges de députés sur 150, devançant les travaillistes avec 39 sièges.

La formation d'une coalition entre Libéraux et travaillistes était attendue à l'issue de ce scrutin également marqué par le fort recul de l'extrême droite de Geert Wilders.

À suivre aussi

Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini, à Rome le 15 juillet 2019  [Andreas SOLARO / AFP/Archives]
Politique Italie : Matteo Salvini réclame des élections anticipées et fait éclater la coalition populiste
Le Premier ministre britannique Boris Johnson lors d'un déplacement à Birmingham le 26 juillet 2019 [TOBY MELVILLE / POOL/AFP]
Politique Boris Johnson dévoile ses priorités en pleine spéculation sur des élections
Élections Municipales : quelle stratégie pour le Rassemblement national ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles