Un raid aérien sur Alep fait cinq morts dont 3 enfants

Un immeuble détruit par un bombardement aérien, le 23 septembre 2012 à Alep [Miguel Medina / AFP] Un immeuble détruit par un bombardement aérien, le 23 septembre 2012 à Alep [Miguel Medina / AFP]

Cinq personnes dont trois enfants d'une même famille ont péri lundi dans un raid aérien de l'armée syrienne sur un quartier d'Alep qui a détruit au moins deux immeubles, selon une ONG syrienne.

"Cinq personnes, dont trois enfants d'une même famille, ont été tuées ce matin dans le bombardement aérien du quartier de Maadi, dans la vieille ville d'Alep (nord)", a indiqué Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Il y a encore des personnes sous les décombres", a-t-il précisé.

Le bombardement a visé deux immeubles dans ce quartier situé à 600 mètres de la citadelle d'Alep, dans le centre historique de la métropole où sont retranchés de nombreux rebelles.

Une vidéo postée sur YouTube à Alep montre les ruines d'un immeuble complètement aplati, les militants affirmant que des "familles entières" y résidaient.

L'AFP n'est pas en mesure de vérifier ces faits et cette vidéo de manière indépendante en raison des fortes restrictions au déplacement des médias étrangers imposées par les autorités.

Une bataille acharnée se déroule depuis plus de deux mois à Alep entre soldats et rebelles pour le contrôle de cette deuxième ville du pays en proie à la guerre civile.

Vous aimerez aussi

Syrie La délicate question des réfugiés de Daesh
Terrorisme Daesh est-il vraiment à terre ?
Des véhicules calcinés dans ce qui fut la dernière poche du groupe Etat islamique (EI) à Baghouz, dans l'est de la Syrie, le 23 mars 2019 [GIUSEPPE CACACE / AFP]
Moyen-orient Syrie : des jihadistes cachés dans des tunnels se rendent après la fin du «califat»

Ailleurs sur le web

Derniers articles