Hollande interrogé sur la présidentielle américaine

Le président français François Hollande le 25 septembre 2012 à New York [John Moore / Getty Images/AFP] Le président français François Hollande le 25 septembre 2012 à New York [John Moore / Getty Images/AFP]

Le président français François Hollande a gentiment ironisé mardi à New York sur l'élection présidentielle américaine, répondant par une pirouette à une journaliste qui lui demandait si sa préférence allait au républicain Mitt Romney ou au démocrate Barack Obama.

"A votre avis?", a répliqué le président François Hollande. "Etes-vous sensible au fait que Mitt Romney dans ses meetings de campagne ne cesse de critiquer l'Europe socialiste?", a insisté la journaliste lors d'une conférence de presse à l'ONU.

"Oui, c'est pour ça que je me garderais bien de dire quoi que ce soit car vous vous doutez: si un socialiste soutenait un des deux candidats, ça pourrait lui en coûter", a encore raillé le chef de l'Etat qui venait de prononcer son premier discours devant l'Assemblée générale de l'ONU.

"Je pourrais soutenir Mitt Romney mais je ne le ferai pas pour autant", a-t-il enchaîné dans un sourire.

Quant à Barack Obama, s'il n'a rencontré aucun dirigeant étranger lors de son passage à l'ONU, "nous aurons l'occasion d'autres rencontres", a assuré François Hollande: "Ce qui compte, c'est de pouvoir le voir après le mois de novembre, j'imagine".

À suivre aussi

Chine, Iran, économie nationale, impeachment... Les dossiers sensibles semblent sourire au républicain.
Etats-Unis Donald Trump sur une voie royale pour un second mandat ?
Les trois favoris lors du précédent débat à Los Angeles.
Etats-Unis Présidentielle américaine : où en est la primaire démocrate avant le premier débat de 2020 ?
Présidentielle américaine Election présidentielle américaine 2020 : qui sont les candidats ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles